La Folle Journée de Nantes

« Vers un monde nou­veau », tel est le thème de la 24e Folle Journée de Nantes (31 jan­vier au 4 fé­vrier) consa­cré au dé­ra­ci­ne­ment. L’édi­tion pré­cé­dente af­fi­chait un taux de rem­plis­sage de 94 %. Un évé­ne­ment ma­jeur, donc, en ce dé­but d’an­née.

Pianiste - - SOMMAIRE - Elsa Fot­to­ri­no

Al’ins­tar de la lit­té­ra­ture, dont les écrits de Con­rad, Fitz­ge­rald, Ste­ven­son, Rilke ou Be­ckett ont été ins­pi­rés par le dé­ra­ci­ne­ment, l’his­toire de la mu­sique a elle aus­si été consi­dé­ra­ble­ment en­ri­chie par l’exil – su­bi ou choi­si – des com­po­si­teurs. Au cours de la Folle Journée 2018, Rach­ma­ni­nov et Pro­ko­fiev, tous deux contraints de quit­ter leur pays à la suite de la ré­vo­lu­tion russe, se­ront mis à l’hon­neur ; tout comme Zem­lins­ky, Schoen­berg, Korn­gold ou Hin­de­mith qui ont fui le na­zisme au dé­but des an­nées 1930. Im­pos­sible de ne pas ci­ter Cho­pin qui a émi­gré après l’in­sur­rec­tion po­lo­naise en pre­nant un billet sans re­tour pour la France. Lul­ly, Haen­del et Scar­lat­ti se­ront aus­si à l’af­fiche pour une évo­ca­tion

Schoen­berg et Korn­gold ont fui le na­zisme.

plus eu­ro­péenne du voyage. Il était cou­tume en ef­fet à l’époque ba­roque d’ef­fec­tuer un « tour d’Eu­rope » pour s’ins­truire et per­fec­tion­ner sa science mu­si­cale. Blues d’Afrique ou chants d’exil du Moyen Âge se­ront éga­le­ment au pro­gramme. Par­mi les pia­nistes du cru 2018, on re­trou­ve­ra les ha­bi­tués de la Folle Journée : Anne Quef­fé­lec, Sha­ni Di­lu­ka, Claire Dé­sert, Em­ma­nuel Stros­ser, Bo­ris Be­re­zovs­ky, Jean-Fré­dé­ric Neu­bur­ger… Les jeunes stars du cla­vier, tels Seong-Jin Cho et Fran­ces­co Tris­ta­no, se­ront de la par­tie, sans ou­blier le jazz avec l’in­con­tour­nable Chil­ly Gon­zales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.