TOU­JOURS BIEN VI­VANT… PLACE AU BÈLÈ !

Pilibo Mag - - En Couverture -

UNE TOUTE NOU­VELLE GÉ­NÉ­RA­TION PERPÉTUE LA TRA­DI­TION DU BÈLÈ

Face à une ten­dance qui vise à une cer­taine uni­for­mi­sa­tion des cultures, ils sont nom­breux, celles et ceux qui sou­haitent per­pé­tuer les tra­di­tions, les dé­fendre fa­rou­che­ment, les trans­mettre, les faire évo­luer et les faire dé­cou­vrir à un large pu­blic. Ex­cel­lente illustration avec l’as­so­cia­tion BÈLÈ SET ART, qui fut créée en 2005, et qui a pour ob­jec­tif de pro­mou­voir, de sau­ve­gar­der, trans­mettre et dé­ve­lop­per la danse et la mu­sique Bèlè. A sa tête, Ma­nue­la BAPTE al­lias M’LA . Pro­fes­seur, di­plô­mée d’etat de mu­sique et danse tra­di­tion­nelle et ti­tu­laire d’un bre­vet d’etat des mé­tiers de la forme. Que si­gni­fie BÈLÈ SÈT ART’ ? Le Bèlè est un titre gé­né­rique, une pra­tique ar­tis­tique de la Mar­ti­nique qui mêle mu­sique, danse et conte. SÈT ART’ : Est un jeu de mot qui met en scène dif­fé­rentes dé­fi­ni­tions : de l’an­glais set/jeu, du créole sé taw/c’est à toi et de l’ad­jec­tif dé­mons­tra­tif cet et art, dé­si­gnant à la fois l’ar­tiste et l’art en gé­né­ral. Ren­con­tré lors du fes­ti­val cultu­rel d’ou­tre­mer du Mans, ce groupe nous a sur­pris par sa gen­tillesse, son pro­fes­sion­na­lisme et sa dé­fense du pa­tri­moine et de ses va­leurs. Les dif­fé­rentes gé­né­ra­tions se mêlent pour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.