C’est mon plus beau

Grand Tour”

Planète Cyclisme - - JOURNAL DES COURSES -

C’est re­van­chard que le lea­der de la Grou­pa­ma-fdj a pris le dé­part de son 2e GT trois mois après son aban­don sur le Gi­ro, quelques jours après la pro­lon­ga­tion de son contrat jusque fin 2020. Li­bé­ré et heu­reux, le bi­lan un mois plus tard est bon avec deux belles vic­toires d’étapes et une 6e place à Ma­drid ! En­cou­ra­geant pour 2019.

• PC :Vous êtes ar­ri­vés sur cette Vuel­ta avec un groupe as­sez no­vice. Quel est le bi­lan gé­né­ral ?

Nous avons pris le dé­part avec deux cou­reurs qui dis­pu­taient leur pre­mier Grand Tour (Tho­mas et Vincent). C’est une grosse sa­tis­fac­tion. On gagne deux étapes, on prend le maillot rouge que l’on dé­fend avec Ru­dy (Mo­lard). C’est peut-être un des meilleurs grands tours de la Grou­pa­ma-fdj. Ça res­te­ra !

• Cette équipe à ton sou­tien, ef­fi­cace, qui tra­vaille et réus­sit à at­teindre des ob­jec­tifs comme cette dé­fense d’un maillot de lea­der du­rant 4 jours, ce fut dé­clen­cheur dans tes per­for­mances ?

Ru­dy a pris le maillot de lea­der ra­pi­de­ment. For­cé­ment, on était dans une su­per dy­na­mique. Des cou­reurs qui n’étaient pas bien au dé­part ont re­trou­vé des jambes.tout s’est en­chaî­né et a très bien fonc­tion­né par la suite de la course.

• Tu rem­portes deux vic­toires très dures aux Lacs de Co­va­don­ga puis en An­dorre et tu ter­mines 6e à Ma­drid après t’être main­te­nu dans le top 10 la der­nière se­maine. Le bi­lan per­son­nel est for­cé­ment très bon aus­si ?

Oui. J’ai ga­gné no­tam­ment ma 2e étape sur un for­mat très court et très dur que j’aime bien. Je suis d’au­tant plus sa­tis­fait par cette 2e vic­toire que je n’étais pas for­cé­ment bien juste avant comme je l’étais cer­tains jours pré­cé­dents. La vic­toire aux Lacs de Co­va­don­ga est une vic­toire à la pé­dale, qui va comp­ter aus­si.

• Ques­tion phy­sique et tac­tique, après la 1re vic­toire, tu as su gé­rer, ré­cu­pé­rer et re­ve­nir…

Le len­de­main d’une vic­toire, je ne suis ja­mais bien. Et ça, j’ai su le faire. Je ne sa­vais pas par­fois t rop com­ment ce­la al­lait se pas­ser. Mais au bi­lan, j e suis sa­tis­fait de ma Vuel­ta !

• Tu as con­nu des hauts et des bas en­core. Mais Tu sens que tu as pro­gres­sé, non ?

C’est cer tain, j e pense a voir f ait mon meilleur Grand Tour, ce­lui où j’ai pri s le plus de plai­sir. Je re­tiens les deux vic­toir es et les hauts, l es bas, i l y en a eu peu. Peut-être une jour­née à Bal­con de Biz­caya (le mer cre­di en der nière se­maine), si non, j e suis très sa­tis­fait ! Ce Grand Tour, c’est cer­tain, res­te­ra ! Je vou­lais rem­por­ter une étape sur les trois Grand Tour. J ’ y suis ar r ivé !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.