NOAH FAST, l ’ar me fa­tale des sprin­teurs

Planète Cyclisme - - INSIDE MATÉRIEL -

Chez Rid­ley Bikes, la gamme Noah a tou­jours été l’in­car­na­tion de l’aé­ro­dy­na­misme. Les meilleurs sprin­teurs de l’équipe Lot­to-sou­dal ont par­ta­gé leur ex­pé­rience avec les in­gé­nieurs de la marque pour abou­tir au nou­veau vé­lo pré­sen­té au dé­part du Tour de France. Mce­wen maillot vert, Greipel vain­queur sur les champs, c’était sur des Noah. Per­for­mance, aé­ro­dy­na­mique, nou­veaux stan­dards, dé­cou­vrez le nou­veau Rid­ley Noah Fast. • AÉ­RO­DY­NA­MISME

La pre­mière étape im­por­tante des in­gé­nieurs a été d’ef­fec­tuer des tests en Mé­ca­nique des Fluides Nu­mé­rique et en souf­fle­rie. On re­trouve des com­po­sants ba­sés sur le même pro­fil d’aé­ro­dy­na­misme. L’as­so­cia­tion avec la F-tech­no­lo­gy et l’in­té­gra­tion des com­po­sants per­met à Rid­ley d’avoir une ap­proche in­té­grale du vé­lo. À l’avant, le tube de di­rec­tion fu­sionne avec le tube dia­go­nal et la fourche. Ce même tube de di­rec­tion s’adapte par­fai­te­ment au poste de pi­lo­tage. Le poste est une in­té­gra­tion presque par­faite du cintre et de la po­tence. Le col­lier de ser­rage de la tige de selle a été in­té­gré sur la par­tie in­terne du cadre. La tige est spé­ci­fique au cadre et bé­né­fi­cie du même pro­fil aé­ro­dy­na­mique. Rid­ley est aus­si ar­ri­vé à in­té­grer les câbles de freins et de vi­tesses. Ils partent des le­viers, tra­versent l’en­semble gui­don/ po­tence le long du F-stee­rer, puis ar­rivent dans le cadre par le tube de di­rec­tion. Plus de câble, plus de guide-câble et moins de tur­bu­lences. Les en­tre­toises adap­tées ter­minent le tra­vail, as­su­rant l’ali­gne­ment aus­si net que pos­sible cadre/cintre. Le vé­lo bé­né­fi­cie in­té­gra­le­ment de la tech­no­lo­gie F-sur­face, dé­jà ob­ser­vée sur le Noah pré­cé­dent. Ce de­si­gn ne se li­mite plus au tube dia­go­nal et à la tige de selle. La tech­no­lo­gie est uti­li­sée sur le tube de di­rec­tion, les jambes de la fourche et les en­tre­toises. L’en­coche mou­lée per­met au flux d’air prin­ci­pal de res­ter ac­cro­ché plus long­temps au cadre pour ré­duire le sillage et la traî­née. Les F-wings si­tués au bas de la fourche avant ré­duisent les tur­bu­lences dues à la ro­ta­tion du moyeu. Le sys­tème d’axe tra­ver­sant (en mon­tage avec disques) et les le­viers dé­ta­chables rendent le flux d’air plus propre.

• PO­SI­TION SUR LE VÉ­LO

L’in­té­gra­tion des com­po­sants en­traîne sou­vent une perte de flexi­bi­li­té lors de la mise en po­si­tion. Ce n’est pas le cas pour le Noah Fast. Avec 5 tailles de cadre, 6 lon­gueurs de po­tence et plu­sieurs épais­seurs d’en­tre­toise, Rid­ley pro­pose un vé­lo qui convien­dra à tout le monde. Une po­si­tion idéale et une pré­ci­sion au mm.

• FA­CI­LI­TÉ D’AS­SEM­BLAGE

Moins de temps pour l’entretien, plus de temps à pé­da­ler, ce rêve de cou­reur de­vient pos­sible. Le mon­tage du vé­lo est simple et lo­gique. Un seul câble fa­cile à at­teindre, du le­vier jus­qu’au dé­railleur ou au frein, ver­sion mé­ca­nique ou élec­tro­nique, frei­nage ou trans­mis­sion. Pas de jonc­tion de câble, de bu­tée de gaine, d’étrier spé­cial. Pour un dé­taillant, ça ré­duit les heures de tra­vail sur le vé­lo, pour le cou­reur, les heures d’entretien.

• RIGIDITÉ

Pour une trans­mis­sion de puis­sance maxi­male, la rigidité du boi­tier de pé­da­lier et celle du tube de di­rec­tion ont été ren­for­cées. Les hau­bans plus fins et plus bas amé­liorent la sou­plesse ver­ti­cale plus le confort. Pas de com­pro­mis. Grâce à l’ap­proche in­té­grale du vé­lo, Rid­ley a per­mis de ré­duire le poids du Noah Fast Disc de 250 grammes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.