5 ÉTAPES DANS L'OEIL DU RA­DAR

Nous avons choi­si 5 étapes coup de coeur qui ont tous les in­gré­dients né­ces­saires pour être des ren­dez-vous-clés du Tour de France 2019. Le maillot jaune à Pa­ris se gagne dé­jà ici pour com­men­cer !

Planète Cyclisme - - 106E TOUR DE FRANCE -

2E BRUXELLES (PA­LAIS ROYAL) I BRUXELLES (ATOMIUM) ÉTAPE

Dès le 7 juillet, soit le deuxième jour de course, c'est un contre-la-montre par équipe qui au­ra pour but de re­dis­tri­buer les rôles au len­de­main d'une pre­mière étape où le maillot jaune est ré­ser­vé à un sprin­teur en toute lo­gique. L'an der­nier, le chro­no par équipe se dé­rou­lait le 3e jour à Cho­let sur un su­perbe cir­cuit de 35,5 km. L'été pro­chain, 27 km au coeur de la ca­pi­tale belge per­met­tront aux meilleures équipes de rou­leurs de faire la dif­fé­rence. Uran avait dé­bour­sé 31’’ à Cho­let, Fu­gl­sang 47’’, Za­ka­rin 48’’ et le trio Mo­vis­tar com­po­sé de Lan­da-quin­ta­na-valverde avait per­du 49’’ sur la Sky de Ge­raint Tho­mas. Une équipe bri­tan­nique bat­tue de 4’’ par la BMC de Porte, van Aver­maet, Ca­ru­so, van Gar­de­ren. L'équipe Bah­rain-merida de Ni­ba­li était en­core plus loin comme Ro­main Bar­det avec ag2r La Mon­diale (12e de ce contre-la-montre à 1'11’’ de la Sky). Ch­ris­to­pher Froome a dé­jà des re­grets : « J'au­rais pré­fé­ré un par­cours plus com­plet qui res­pecte tous les as­pects du cy­clisme, avec da­van­tage de contre-la-montre. » Quand à Ro­main Bar­det, il n'est pas mé­con­tent du pla­ce­ment des “deux tests” chro­nos : « Ils sont pla­cés plu­tôt en dé­but de par­cours, ce qui de­vrait per­mettre de ne pas blo­quer les po­si­tions dans l'at­tente d'un ul­time chro­no comme on a eu l'an der­nier au Pays Basque. » Ni­co­las Por­tal, le DS de Sky pré­vient : « Il fau­dra consti­tuer une équipe ho­mo­gène par rap­port à ce chro­no. À dé­faut de ga­gner du temps, il fau­dra en perdre le moins pos­sible. Ce se­ra sur­tout ça notre stra­té­gie ce jour-là. » “G” Tho­mas avait pris ses marques dans les Mauges en 2018. Le soir du chro­no, le fu­tur vain­queur était à 3’’ du nou­veau maillot jaune, van Aver­maet ! Avec 8 km de moins en 2019, les moins bien lo­tis dans l’exer­cice, tout en étant fa­vo­ris du Tour, de­vraient pou­voir mieux li­mi­ter les écarts sur la Sky.

6E ÉTAPE MUL­HOUSE I LA PLANCHE DES BELLES FILLES

Il n'y plus au­cune ori­gi­na­li­té à at­ter­rir sur ce bout de ter­rain des Vosges, puisque c'est la 4e fois en sept ans que le Tour juge l'op­por­tu­ni­té de mettre les grimpeurs à l'échauf­fe­ment. Ce fut le cas une pre­mière fois en 2012 avec Ch­ris­to­pher Froome, puis Vin­cen­zo Ni­ba­li en 2014 - en ar­ri­vant de Mul­house dé­jà - et en­fin Fa­bio Aru lors de la 5e étape du Tour 2017. Mais l'or­ga­ni­sa­teur a cor­sé le me­nu pour l'an pro­chain avec un en­chaî­ne­ment

d'as­cen­sions com­pre­nant les mon­tées au Mark­stein, au Bal­lon d'al­sace et le col des Che­vrères avant la fa­meuse Planche des Belles Filles qui consti­tue­ra la pre­mière ar­ri­vée au som­met de ce Tour de France. Les cou­reurs ar­ri­ve­ront à 1.140 mètres d'al­ti­tude après une mon­tée de 7 km à 8,7%, soit un km sup­plé­men­taire d'as­cen­sion par rap­port aux édi­tions pré­cé­dentes avec deux murs avant de pas­ser la ligne d'ar­ri­vée. Cette étape de­vrait per­mettre de voir dé­jà ceux qui ne se­ront pas sur le po­dium à Pa­ris. À dé­faut d'en connaître les trois pre­miers.

14E ÉTAPE TARBES I TOUR­MA­LET - BARÈGES

La pre­mière étape pe­tit for­mat avec 117 km au pro­gramme de­puis Tarbes, les cou­reurs ar­ri­ve­ront au som­met du Tour­ma­let à plus de 2.000 mètres ! Une étape courte avec du rythme, c'est ce qui est re­cher­ché par Thier­ry Gou­ve­nou. « On met cette étape en for­mat court, car l'an der­nier, on avait bien ai­mé l'étape de 65 km rem­por­tée par Quin­ta­na où Froome et Bar­det avaient été mis en dif­fi­cul­té. Ici, avec le Col du Sou­lor et l'as­cen­sion fi­nale du Tour­ma­let, on peut s'at­tendre à avoir du spec­tacle » rap­pelle “l'ar­chi­tecte” du Tour de France. La mon­tée du Sou­lor che­mine sur 11,9 km à 7,8% avec un re­vê­te­ment tou­jours gra­nu­leux. En­fin le Tour­ma­let, théâtre des ex­ploits de Jean-pierre Dan­guillaume en 1974 puis d’an­dy Schleck en com­pa­gnie d’al­ber­to Con­ta­dor en 2010, se dresse sur 19 km à 7,4%. Le Tour­ma­let est bien le pre­mier juge de paix du Tour de France 2019.

19E ÉTAPE SAINT-JEAN- DE- MAURIENNE I TIGNES

Il se­ra temps de bou­ger à 72 heures de l'ar­ri­vée à Pa­ris. L'an­té­pénul­tième étape entre Saint-jean-de-maurienne et Tignes est à nou­veau un pe­tit for­mat (123 km), mais dans un cadre ma­jes­tueux. Une ses­sion 100% Sa­voie avec la Mon­tée d'aus­sois au sor­tir de Mo­dane sur 6,5 km à plus de 6% de moyenne et puis le toit du Tour 2019, avec le col de l'ise­ran qui culmine à 2.770 mètres. Ce col, fran­chi pour la se­conde fois seule­ment par son ver­sant Sud, le plus dif­fi­cile comme en 1963, se­ra une rampe de lan­ce­ment dans la grande route des Alpes pour re­joindre la sta­tion de Tignes après une mon­tée de 7,4 km à 7%. Les cou­reurs évo­lue­ront à plus de 2.000 mètres pen­dant plus de 40 km dans cette étape de haute vo­lée. Si Loui­son Bo­bet aban­don­na le Tour 1959 au som­met de l'ise­ran, d'autres comme Fe­de­ri­co Ba­ha­montes et Jacques An­que­til (en pho­to) y for­gèrent leur suc­cès dans la dou­leur, car l'ise­ran reste un mythe à l'échelle d'un Grand Tour.

20E ÉTAPE AL­BERT­VILLE I VAL THO­RENS

La der­nière étape al­pestre se­ra le “clou” de cette 106e édi­tion avec une der­nière ar­ri­vée au-de­là de 2.000 mètres d'al­ti­tude. Cette der­nière jour­née de mon­tagne peut per­mettre au Tour de bas­cu­ler une der­nière fois avant Pa­ris. Il y au­ra un dé­ni­ve­lé po­si­tif de 4.450 mètres sur cette jour­née et on com­prend mieux pour­quoi à la lec­ture du road­book : Cor­met de Ro­se­lend, soit 19,9 km à 6% de moyenne, l'in­édite Côte de Lon­ge­foy, soit 6,6 km à 6,5% avant le che­min de croix de Val Tho­rens qui pro­pose 33,4 km à 5,5% ! Le Tour n'a au­cune rai­son de res­ter fi­gé avant cette ul­time étape de haute mon­tagne. Ro­main Bar­det s'en était ser­vi en 2016 lors de la 19e étape entre Al­bert­ville et Saint-ger­vais Mont­Blanc pour grim­per sur la deuxième marche du po­dium à Pa­ris. 2019 offre un scé­na­rio tout aus­si gran­diose en­core plus proche de Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.