DES ! HOMMES ET UNE MA­CHINE

Planète Cyclisme - - PISTE - COUPE DU MONDE -

L'équipe de France reste fi­dèle à la marque Look, une ma­chine qui équipe éga­le­ment les équipes chi­noise et russe no­tam­ment, sans par­ler d'un grand nombre de pis­tards étran­gers qui l'ont adop­té à titre in­di­vi­duel. Les Fran­çais des­cendent les temps sur le R96 de­puis les Jeux Olym­piques de Rio, un mo­no­bloc tout en car­bone avec des ma­ni­velles Z de la marque épo­nyme. Un matos car­bone éga­le­ment, ul­tra r ig ide. Cyr ille Per r in, mé­ca­no de l'équipe de France, rap­pelle le pr in­cipe de ces ma­chines aé­ro­dy­na- miques : « La spé­ci­fi­ci­té, c'est de r echer­cher le meilleur com­pro­mis pos­sible au ni veau de la r igi­di­té. S'ils sont trop ri­gides, ils ne sont pas pi­lo­tables. » Ce­ci ex­plique la han­tise des mé­ca­nos. « Si on prend l'exemple du dé­part de la Vi­tesse par équipe a vec le dé­mar rage de Gré­go­ry Bau­gé, il y a de telles tor­sions qu'on peut crain­dr e un br is du cintre ou d'une pé­dale évi­dem­ment. » Le Gua­de­lou­péen lan­ce­ra ses co­équi­piers Vi­gier et D'al­mei­da sur une base de 17'’794 au 1er tour pour conqué­rir la mé­daille d'ar­gent en Vi­tesse der r ière le tr io in­fer nal néer­lan­dais (Roy van den BergJef­frey Hoo­gland-sam Ligt­lee). Sur l'une des meilleures pistes du monde à Saint-quen­tin-en-yve­lines, les Fran­çais avaient choi­si de ne pas met­tr e les cap­teur s de puis­sance dans le disque du pé­da­lier. « On a vait tra vaillé a vec les cap­teurs les jours pré­cé­dents la manche de Coupe du monde et, comme on connais­sait le ter­rain, avec les cal­culs de l'hy­dro­mé­trie, les gars ont pré­fé­ré ne pas les met­tr e dans le tour noi de Vi­tesse. » Le Look est équi­pé de roues Co- r ima, la marque fran­çaise ayant re­joint le gi­ron de la FFC de­puis 2 ans. « Look op­ti­mise son cadre avec Co­ri­ma et sor­ti­ra sans doute un nou­veau pour To­kyo » note le mé­ca­no de l'équipe de France. Un cadre où la po­tence et le cintre de­vraient être dans le mo­no­bloc, tout ça étant à l'étude ac­tuel­le­ment chez Look. Les roues ma­jor itaires sont à cinq bâ­tons, mais la sprin­teuse San­die Clair pré­fère uti­li­ser des Co­ri­ma à 4 bâ­tons : « une ques­tion de fee­ling » se­lon le mé­ca­no qui rap­pelle que « les boyaux Vit­to­ria de 23 de sec­tions sont gon­flés à 12 bars sur une piste en bois. » Le cintre de Vi­gier fait 35 cm de large et Cy­rille Perr in note à ce su­jet, « qu'on est sur une ten­dance à di­mi­nuer en­core. Il y a quelques an­nées, les spr in­teurs avaient des cintres à 40 cm de lar­geur et ja­mais ils n'au­raient pen­sé les voir di­mi­nuer à ce point. Là en­core, c'est une ques­tion d'aé­ro­dy­na­misme » conclut le mé­ca­no des Bleus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.