FC NANTES

Les Ca­na­ris sortent du nid

Planète Foot - - Ligue -

Le dé­part était in­at­ten­du, il fut pré­ci­pi­té. Ser­gio Con­cei­çao avait in­suf­flé un souffle nou­veau et des en­vies de gran­deur à des Nan­tais qui avaient per­du le fil, dans une pre­mière moi­tié de sai­son dans la droite ligne du re­cru­te­ment de Re­né Gi­rard par Wal­der­mar Ki­ta. En un mot : ra­té. Et voi­là que Ser­gio, de­ve­nu une idole en quelques mois des deux cô­tés de la Loire, a plié ses gaules. Bim et re­bim, voi­là Ki­ta lâ­ché par sa trou­vaille. Bien sûr, le cou­ra­geux pré­sident, qui en voit quand même des jaunes et des pas mûres de­puis qu'il a pris les rênes du club, n'avait pas an­ti­ci­pé. Mais Ki­ta a vite ré­agi. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que son re­cru­te­ment de coach 2017 n'a pas eu le même im­pact que son re­cru­te­ment de coach 2016. Clau­dio Ra­nie­ri, cham­pion d'An­gle­terre 2016 avec Lei­ces­ter et un CV long comme les plages de la Baule et du Croi­sic réunies, pour une sur­prise, c'en fut une. Ré­sul­tat : il a fal­lu convo­quer la gen­dar­me­rie pour flui­di­fier la cir­cu­la­tion à la Jo­ne­lière le jour du pre­mier en­traî­ne­ment ou­vert au pu­blic. Plus de 1500 per­sonnes se sont pres­sées pour voir la nou­velle star des Jaunes, che­veux blancs sur la toise et une al­lure de Mis­ter qu'il porte très bien. Dans la fou­lée de leur su­perbe se­conde moi­tié de sai­son, qui les a vus fi­nir aux portes des places eu­ro­péennes, les Ca­na­ris re­gardent dé­sor­mais vers le haut. Avec des am­bi­tions lé­gi­times d'ailleurs, si l'on se fie aux mon­tées en puis­sance de joueurs comme Ron­gier au mi­lieu, Li­ma et Dubois en dé­fense. Ra­nie­ri le prag­ma­tique sait qu'il dé­barque dans un club char­gé d'his­toire et de quelques li­mites aus­si. Mais pour peu que la sauce prenne, que le jeu à la nan­taise res­sus­cite et que la Tri­bune Loire chante en­core plus fort...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.