PA­TRICK BAT­TIS­TON

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 1977 À 1989

Planète Foot - - HALL OF FAME -

Une ré­fé­rence, à plus d'un titre. Trois phases fi­nales de Coupe du monde dis­pu­tées avec deux de­mi-fi­nales à la clé dont la pre­mière, à Sé­ville en 1982, qui au­rait pu tout chan­ger, quand il est ar­ri­vé seul face au gar­dien Ha­rald Schu­ma­cher... Plu­sieurs fois cham­pion de France (avec Saint-Étienne en 1981, Bor­deaux en 1984, 1985 et 1987 et Mo­na­co en 1988), il fait par­tie des mo­dèles, fa­çon eigh­ties. Fi­gure des Bleus de Mi­chel Hi­dal­go et très proche de Mi­chel Pla­ti­ni, il reste bien sûr l'image de l'agres­sion dont il fut vic­time à Sé­ville face à la RFA (plu­sieurs dents cas­sées et une ver­tèbre fê­lée, trans­por­té in­cons­cient à l'hô­pi­tal), mais un titre de cham­pion d'Eu­rope aus­si, en 1984. Le pre­mier sacre in­ter­na­tio­nal du foot­ball fran­çais. Bat­tis­ton, c'était l'élé­gance et la puis­sance, l'homme qui ta­clait et qui voyait juste. Une ré­fé­rence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.