RO­BERT PIRES

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 1996 À 2004

Planète Foot - - HALL OF FAME -

Après une der­nière ex­pé­rience en Inde (au Goa FC, quelques mois à l'au­tomne 2015), Ro­bert a mis of­fi­ciel­le­ment un terme à sa car­rière en fé­vrier 2016. « J'ai 42 ans, dit-il alors. À un mo­ment, il faut sa­voir dire stop. » Il a donc été le... der­nier des cham­pions du monde 1998 à rac­cro­cher les cram­pons.

Il ve­nait de si­gner à Ar­se­nal. En­fin, presque. Il de­vait prendre un avion «! très tôt le len­de­main ma­tin!», pour Londres, pour pa­ra­pher son nou­veau contrat de Gun­ner. Mais ce di­manche 2 juillet 2000, les Bleus ont une fi­nale à jouer contre l'Ita­lie. «!Un Eu­ro spé­cial pour moi, on af­fronte l'Es­pagne en quarts et le Por­tu­gal en de­mies, avec une mère es­pa­gnole et un père por­tu­gais...!» C'est l'Ita­lie en fi­nale. Et c'est chaud. «!Syl­vain (Wil­tord) et Da­vid (Tre­ze­guet) étaient en­trés en jeu, il ne res­tait que Ni­co (Anel­ka) et moi à l'échauf­fe­ment. Fran­che­ment, je ne m'en­traî­nais même plus. J'étais spec­ta­teur.!» Et Re­né Gi­rard, ad­joint de Ro­ger Le­merre, est al­lé le cher­cher. «!Ro­ger me dit!: tu rentres à la place de Li­za. Je veux te voir sur tout le flanc gauche. Tu at­taques et tu dé­fends.!» Ro­bert a sur­tout at­ta­qué. Un dé­bor­de­ment comme une si­gna­ture et un but de lé­gende. «! Nor­ma­le­ment, je dois don­ner le bal­lon à Zi­zou. Et bah non, ins­tinc­ti­ve­ment, je dé­borde, je pars. En face, il y a Can­na­va­ro et Nes­ta qui ar­rivent. J'ai un peu de réus­site, mon centre passe entre ses jambes, je crois.! » La suite est un rêve. «!Je vois Da­vid, la fa­çon dont il se place, dont il re­garde le bal­lon. La ro­ta­tion de son corps, sa lu­ci­di­té et la fa­ci­li­té avec la­quelle il met sa vo­lée où il veut. Fran­che­ment, bra­vo. C'est un but à l'image de l'at­ta­quant qu'il était! : par­fait.! » Dans le re­gistre créa­tif et du mi­lieu de ter­rain of­fen­sif, Ro­bert s'est sou­vent rap­pro­ché de la per­fec­tion aus­si. Ah, s'il ne s'était pas rom­pu les croi­sés à quelques se­maines de la Coupe du monde 2002, quand il était au som­met de son art à Ar­se­nal...

79 sé­lec­tions (14 buts) dont la pre­mière le 31 août 1996 au Parc des Princes, France-Mexique 2-0.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.