HER­VÉ RE­VEL­LI

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 1966 À 1975

Planète Foot - - HALL OF FAME -

Son nom sonne évi­dem­ment plus fort aux oreilles des sup­por­ters sté­pha­nois et pour cause, le frère aî­né de Pa­trick est le meilleur bu­teur de l'his­toire de l'ASSE. Membre in­fluent et dé­ci­sif de l'équipe my­thique et des épo­pées aux re­flets de Ma­nu­france qui ont trans­for­mé le stade Geof­froy-Gui­chard en chau­dron, il n'a mal­heu­reu­se­ment pas connu la meilleure pé­riode en équipe de France et sa toute pre­mière sé­lec­tion en est le par­fait sym­bole! : en sep­tembre 1966, les Bleus s'avan­çaient pé­ni­ble­ment en Hon­grie avec un tan­dem Jean Snel­la-Jo­sé Ar­ri­bas aux ma­nettes, quelques jours seule­ment après la dé­mis­sion d'Hen­ri Gué­rin. Pour­tant, et même s'il ne connaî­tra ja­mais le bon­heur d'une phase fi­nale avec la sé­lec­tion, il reste l'un des buteurs les plus pro­li­fiques avec un ra­tio de 0,5 but par match qu'il faut, en outre, bien re­mettre dans son contexte! : 15 buts en 30 sé­lec­tions pour le bu­teur d'une équipe en manque de confiance et de vic­toires, ce n'est pas rien. Un mythe vert dans le Hall of Fame des Bleus.

À peine une mi-temps, mais... Her­vé a joué deux fois en équipe de France aux cô­tés de son frère Pa­trick : 15 mi­nutes en no­vembre 1973 contre le Da­ne­mark (vic­toire 3-0 au Parc des Princes avec un but d'Her­vé, Pa­trick était en­tré à la 75e mi­nute) et 25 autres en mars 1974 contre la Rou­ma­nie (tou­jours au Parc, vic­toire 1-0, Pa­trick était en­tré en jeu à la 57e, Her­vé était sor­ti à la 82e). Fra­trie.

30 sé­lec­tions (15 buts) dont la pre­mière le 28 sep­tembre 1966 à Bu­da­pest (Hon­grie), Hon­grie-France 4-2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.