LE PERFECTO EST-IL UN BLOU­SON DE BADASS ?

Playboy (France) - - Le Classique De L’homme - Par Jean Pri­vé

SI LE PERFECTO EST UN BLOU­SON CONÇU POUR TRA­VER­SER LA ROUTE 66 EN HAR­LEY, IL EST DE­VE­NU DE NOS JOURS UNE PIÈCE IN­CON­TOUR­NABLE DU VES­TIAIRE MAS­CU­LIN POUR LES DURS ET… LES AUTRES. CINQ POINTS QUI EX­PLIQUENT CE GLIS­SE­MENT.

LE NOM

A la créa­tion de son blou­son en 1928, ir­ving Schott le bap­tise « Perfecto » en hom­mage à sa marque de ci­gare fa­vo­rite. une al­lu­sion à la vi­ri­li­té, tant le ci­gare était dans les an­nées 30 le sym­bole du mec qui avait réus­si dans les af­faires. Au­jourd’hui, fu­mer tue et l’éco­no­mie mon­diale s’écroule. L’oc­case ou ja­mais de res­sor­tir son cuir.

L’ÉGÉRIE

il est beau, il sent bon le cam­bouis chaud. Même ceux qui n’ont pas vu The wild One (László Be­ne­dek, 1954) ont l’image de Bran­do ac­cou­dé sur sa Triumph Thun­der­bird 6T gra­vée dans le cer­veau. Et ce n’est pas à cause de sa cas­quette blanche. Mais per­ce­vez-vous éga­le­ment toute l’am­bigüi­té sexuelle de Mar­lon ?

LA RÉ­VOLTE

Comme la ca­puche au­jourd’hui, le perfecto fut long­temps l’apa­nage du « blou­son noir », du voyou de ban­lieue. il était in­ter­dit à l’école dans les an­nées 50, la faute à James Dean et aux Boo­ze­figh­ters, un groupe de motards ca­li­for­niens qui ins­pi­ra l’Equi­pée sau­vage. Dans les an­nées 2010, ce­lui qui le rend le plus re­belle s’ap­pelle Ro­bert Pat­tin­son. Pas de quoi en faire un drame.

LA CEIN­TURE

En 2016, il existe très peu de per­fec­tos avec la cein­ture in­té­grée et la boucle en mé­tal ar­gen­té. On aime ce cô­té pas du tout mi­ni­ma­liste qui per­met de sou­li­gner la ligne « straight » de la pièce. Por­té ou­vert, ça marche aus­si pour les hommes à fleur de peau.

LES ZIPS

in­con­tour­nables du perfecto, les zips tendent à dis­pa­raître sur les col­lec­tions de sai­son. On aime pour­tant ce cô­té pu­riste dans l’âme, gros dur ou pas. Si on était ré­dac­trice au Elle, on ose­rait même un : « Le zip est le bou­ton 2.0 ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.