La fa­mille Kand­ha­ri di­vi­sée

Pneumatique - - ACTUALITÉS -

Alors que le père, Su­ren­der Singh Kand­ha­ri, re­prend en main la dis­tri­bu­tion des marques In­fi­ni­ty et Eter­ni­ty, le fils Har­jeev com­mer­cia­lise des pneus via la so­cié­té Ze­nises. Cette nou­velle ré­par­ti­tion des tâches ré­vèle en fait que rien ne va plus entre les deux.

Créé en 1976 à Du­bai afin de com­mer­cia­li­ser des pro­duits à base d'élas­to­mères et de ca­ou­tchouc, Al Do­bo­wi est une en­tre­prise fa­mi­liale fon­dée par Su­ren­der Singh Kand­ha­ri, qu'il di­ri­geait jus­qu'à peu avec ses deux fils Jas­jeev et Har­jeev. Elle est pro­prié­taire des marques In­fi­ni­ty et Eter­ni­ty, et com­mer­cia­lise sous li­cence d'autres marques sur des mar­chés spé­ci­fiques (Pi­rel­li et Ceat au Ni­ge­ria, Trel­le­borg au Moye­nO­rient, West­lake dans plu­sieurs pays d'eu­rope, etc.). Jus­qu'à l'an­née der­nière, c'était sur­tout Har­jeev Kand­ha­ri, qui re­pré­sen­tait les af­faires du Groupe sur le Conti­nent eu­ro­péen. Ce n'est plus le cas au­jourd'hui. Son père est re­ve­nu aux com­mandes et il a nom­mé une nou­velle équipe com­mer­ciale. Elle réunit dé­sor­mais deux an­ciens de Goo­dyear, Mit­chell Pee­ters, exe­cu­tive di­rec­tor Eu­rope, et Ric­car­do Cos­ta, ma­na­ger Eu­rope, tous les deux ba­sés à Ma­drid au sein d'une nou­velle fi­liale eu­ro­péenne. Har­jeev Kand­ha­ri a été écar­té de la di­rec­tion d'al Do­bo­wi en sep­tembre 2014. Il re­pré­sente main­te­nant uni­que­ment les in­té­rêts de la so­cié­té Ze­nises, dont la créa­tion a été ré­vé­lée lors du sa­lon Rei­fen 2014 et qui com­mer­cia- lise au­jourd'hui 2 marques, l'une nom­mée «Z» et l'autre «T».

Si­tua­tion ubuesque

Des désac­cords fa­mi­liaux sont à l'ori­gine de cette di­vi­sion des ac­ti­vi­tés. Ils se tra­duisent par des ac­tions en jus­tice, no­tam­ment en ce qui concerne la pro­prié­té des noms de do­maine al­do­bo­wi.com et al­do­bo­wi­group.com, dis­pu­tée par Al Do­bo­wi FZE. Se­lon nos in­for­ma­tions, Su­ren­der Singh Kand­ha­ri re­pro­che­rait à son fils d'avoir dé­mar­ré sans son ac­cord les ac­ti­vi­tés de la so­cié­té Ze­nises, tan­dis que Har­jeev ac­cu­se­rait son père d'avoir cé­dé à son in­su la marque In­fi­ni­ty au chi­nois Lin­glong qui la fa­brique. De­puis, les deux pro­ta­go­nistes com­mu­ni­que­raient par avo­cats in­ter­po­sés. Ils avaient pour­tant dé­ci­dé d'ex­po­ser à quelques mètres l'un de l'autre au sa­lon Au­to­pro­mo­tec. Une si­tua­tion ubuesque qui pour­rait im­pac­ter à terme leurs af­faires res­pec­tives s'ils n'ar­rivent pas à trou­ver un ter­rain d'en­tente. Les deux so­cié­tés ont dé­sor­mais une stra­té­gie de marques si­mi­laires. In­fi­ni­ty est pro­duite en Chine par Lin­glong Tyres. En France, elle est dis­tri­buée par Co­pa­dex, ain­si que par Point S, qui ap­pré­cient ses gammes larges (TC4 été et hi­ver/spl). Eter­ni­ty est dé­jà com­mer­cia­li­sée en Es­pagne et au Portugal, et cherche main­te­nant un par­te­naire pour le mar­ché fran­çais. La marque, fa­bri­quée en Chine par plu­sieurs ma­nu­fac­tu­riers, se po­si­tionne en en­trée de gamme par rap­port à In­fi­ni­ty. Ba­sée à King­sbu­ry en An­gle­terre, Ze­nises dé­clare avoir la pro­prié­té en­tière des moules de la marque «Z», qui com­prend 37 di­men­sions en tou­risme (42 d'ici la fin 2015), 11 avec un pro­fil SUV et même 16 en run-flat. Pour l'éti­quette eu­ro­péenne, les pneus sont tous no­tés B en adhé­rence sur sol mouillé, B ou C en ré­sis­tance au rou­le­ment, et sont cré­di­tées de 2 ondes (72 db en ma­tière d'émis­sions so­nores ex­té­rieures). La marque «T» se po­si­tionne en-des­sous et com­plète l'offre de la jeune so­cié­té. Les gammes se com­posent d'un pro­fil «th­ree» UHP, d'un autre «two» pour les voi­tures com­pactes, et pour l'hi­ver, des «blue snow» et «ecos­now 4x4». Har­jeev Kand­ha­ri a en­trai­né avec lui son équipe rap­pro­chée, qui cherche main­te­nant à dé­ployer les deux marques «Z» et «T» en Eu­rope. La so­cié­té au­rait éga­le­ment ré­cu­pé­ré la dis­tri­bu­tion dans plu­sieurs pays d'eu­rope de la marque West­lake de Zonghce Rub­ber. Ce se­rait le cas en France no­tam­ment, mais pas au Royaume-uni, où Al Do­bo­wi conti­nue­rait de la com­mer­cia­li­ser. Le pre­mier ma­nu­fac­tu­rier chi­nois semble avoir choi­si de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même pa­nier. En at­ten­dant, à rai­son, une fu­ture ré­con­ci­lia­tion ?

Su­ren­der Singh Kand­ha­ri, P-dg d’al Do­bo­wi, en­tou­ré de Mit­chell Pee­ters, exe­cu­tive di­rec­tor Eu­rope

et Ric­car­do Cos­ta, ma­na­ger Eu­rope.

Har­jeev Kand­ha­ri, P-dg de Ze­nises, Jorge Cres­po, general ma­na­ger, et Ni­gel Hamp­son, head of Bu­si­ness De­ve­lop­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.