Mi­che­lin Tire Care inau­gure l’ère du ser­vice di­gi­tal PL

Pneumatique - - DOSSIER PNEU POIDS-LOURD -

Dans le droit fil de sa nou­velle orien­ta­tion «di­gi­tale», Mi­che­lin pro­pose, avec Tire Care, des so­lu­tions mo­dernes et connec­tées» pour l’en­tre­tien pneu­ma­tique des PL. Dé­cryp­tage d’une per­ti­nente fu­sée à trois étages.

En fin connais­seur du monde du trans­port, Mi­che­lin ar­ti­cule son offre Tire Care sur 3 ni­veaux. Tire Log, qui rem­place gra­tui­te­ment le car­net d’en­tre­tien par un simple smart­phone, pour les plus pe­tites flottes. Vient en­suite icheck, qui fait en­trer les en­tre­prises moyennes, de plus de 100 vé­hi­cules, dans l’ère de la main­te­nance pré­dic­tive. En­fin, les très grosses flottes op­te­ront pour ima­nage, une ges­tion connec­tée glo­bale, pre­nant en charge l’en­semble du poste pneu­ma­tique. Peu coû­teuses, les deux der­nières so­lu­tions sont aus­si an­non­cées comme très ren­tables.

Pour lan­cer son Tire Care, Mi­che­lin avait choi­si un lieu sym­bo­lique, la salle d’ex­pé­di­tion de l’an­cienne dis­til­le­rie Cla­que­sin, à Ma­la­koff. Il y long­temps que la pe­tite cour pa­vée et les quais de char­ge­ment très « dé­but de 20ème siècle » n’avaient pas vu de ca­mion. La re­lève 2015 était pour­tant pré­sente avec un tech­ni­cien s’af­fai­rant, avec un ma­té­riel ré­vo­lu­tion­naire, sur un bus en­tiè­re­ment connec­té au ni­veau des pneu­ma­tiques...

Il y a dé­jà quelques an­nées que Mi­che­lin met en avant les gains pou­vant être réa­li­sés au­tour du pneu­ma­tique, que l’on parle de conduite plus éco­nome ou de main­te­nance mieux sui­vie. Alors, com­ment Tire Care peut-il ai­der un trans­por­teur à amé­lio­rer sa per­for­mance en la ma­tière ?

D’abord, en uti­li­sant à 100 % le po­ten­tiel des pneus (Mi­che­lin ou autres) jus­qu’ici mal ex­ploi­tés. Bi­ben­dum a pu consta­ter que les pneus «usés» qu’on lui confie pour re­cha­page ont en­core 4,8 mm de gomme en moyenne, alors que la li­mite lé­gale va­rie de 1 à 2 mm, sui­vant les pays. Sa­chant qu’un mil­li­mètre de gomme per­met de par­cou­rir de 15 000 à 20 000 km, on es­time que les trans­por­teurs se pé­na­lisent d’en­vi­ron 45 000 km par pneu ! 15 % de ki­lo­mètres qui pèsent sur les bud­gets ! Sans par­ler du sous-gon­flage, qui abou­tit, de sur­croît, à la fra­gi­li­sa­tion du pneu.

Une sta­tis­tique de L’ADAC (le grand club al­le­mand) as­sure qu’un tiers des pannes de PL sont liées à un in­ci­dent de pneu­ma­tique, et que 90 % pour­raient être évi­tés par une bonne sur­veillance de la pres­sion (source TMC). Com­ment amé­lio­rer cette sur­veillance ? En la ren­dant plus fa­cile et plus fré­quente, avec une col­lecte au­to­ma­tique et ra­pide des don­nées, qui reste im­pos­sible avec les mé­thodes ma­nuelles en usage.

La pre­mière ré­ponse de Mi­che­lin consis­te­ra donc à mettre en oeuvre des so­lu­tions di­gi­tales per­met­tant de rac­cour­cir au maxi­mum le temps d’ins­pec­tion des pneu­ma­tiques. Com­bi­nées avec une meilleure tra­ça­bi­li­té des pneus, il de­vient pos­sible de connaître les be­soins pré­sents et à ve­nir et le trans­por­teur peut an­ti­ci­per ses com­mandes et gé­rer au mieux les im­mo­bi­li­sa­tions de ses vé­hi­cules.

Ti­re­log, gra­tuit et ac­ces­sible à tous

On ne peut pas faire plus simple ! On rem­place le pa­pier, sou­vent un simple cahier, par un car­net d’en­tre­tien di­gi­tal, simple et pra­tique, puis­qu’il s’agit d’une ap­pli­ca­tion gra­tuite fonc­tion­nant sur un smart­phone, sous An­droid ou IOS. Sa­chant que toutes les flottes de moins de 20 vé­hi­cules, soit 50 % des en­tre­prises de trans­port en Eu­rope (95 % d’après d’autres sources), uti­lisent dé­jà ces smart­phones in­dis­pen­sables à leur ac­ti­vi­té. Gra­tuite, l’ap­pli­ca­tion Ti­re­log connai­tra un grand suc­cès car elle est fi­na­le­ment bien plus qu’un simple en­re­gis­treur. On

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.