Ho­ri­zon dé­ga­gé

Pneumatique - - ÉDITORIAL - Alexandre Guillet,

Après un troi­sième tri­mestre en de­mi­teinte, le mar­ché eu­ro­péen du pneu­ma­tique a re­trou­vé de la vi­gueur au qua­trième tri­mestre (+ 4 % en "Con­su­mer" no­tam­ment), clô­tu­rant ain­si un exer­cice 2016 de fa­çon dy­na­mique et avec une orien­ta­tion po­si­tive. Si l’eu­pho­rie n’est pas de mise, il faut ce­pen­dant s’en ré­jouir car cette ten­dance s’est ins­crite dans un lourd cli­mat d’in­cer­ti­tudes po­li­tiques et éco­no­miques, le Brexit ou le ré­fé­ren­dum en­traî­nant la chute de Mat­teo Ren­zi en Ita­lie en étant les prin­ci­pales illus­tra­tions. Mais les mar­chés comme les consom­ma­teurs eu­ro­péens ne s’af­folent pas et gardent confiance, ce qui contraste par rap­port à ce que nous avions connu à l’époque de la grande crise.

Dans le dé­tail four­ni par L’ETRMA, il ap­pa­raît que le ca­nal du rem­pla­ce­ment "Con­su­mer" a en­re­gis­tré une crois­sance de 2 % en Eu­rope, par rap­port à 2015, à 206,67 mil­lions d’uni­tés. En pre­mière monte, la crois­sance est aus­si au ren­dez-vous (+ 3 %), dans le sillage d’im­ma­tri­cu­la­tions aus­si à la hausse (+ 6,8 % en Eu­rope se­lon L’ACEA). No­tons que les pneus été et hi­ver ont sui­vi une tra­jec­toire iden­tique (+ 1 %), tan­dis que les All Sea­son font le bon­heur des pro­fes­sion­nels et conti­nue­ront se­lon toute vrai­sem­blance à le faire.

Le seg­ment du rem­pla­ce­ment mo­tos et scoo­ters af­fiche une pro­gres­sion de 4 %, mal­gré une fin d’an­née plus dé­li­cate et le seg­ment du rem­pla­ce­ment Poids- Lourds croît de 3 %, por­té par un der­nier tri­mestre très to­nique. En­fin, seule ombre au ta­bleau, le seg­ment du rem­pla­ce­ment de pneus agri­coles est en re­cul, à – 6 %, la Po­logne pour­sui­vant no­tam­ment sa des­cente aux en­fers.

« D’une ma­nière gé­né­rale, les per­for­mances de l’exer­cice 2016 sont en ligne avec les at­tentes qu’on pou­vait avoir pour un mar­ché ma­ture », com­mente Fa­zi­let Ci­na­ralp, se­cré­taire gé­né­rale de L’ETRMA, avant d’ajou­ter : « Pour 2017, il est dif­fi­cile d’en­vi­sa­ger un scé­na­rio avec une forte crois­sance, en par­ti­cu­lier à cause de la pro­gres­sion an­non­cée des im­por­ta­tions, une ten­dance dé­jà amor­cée en 2016 ». Des im­por­ta­tions très si­gni­fi­ca­tives en VL comme en PL et pro­ve­nant prin­ci­pa­le­ment de Chine…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.