Le roi du blanc passe au rouge

Pneumatique - - ACTUALITÉS -

No­kian fête cette an­née le 30ème an­ni­ver­saire de son centre d’es­sai d’iva­lo, cet "En­fer blanc" de neige et de glace si­tué sous le cercle po­laire où l’on tor­ture chaque an­née quelque 20 000 pro­to­types. En même temps, le ma­nu­fac­tu­rier fin­lan­dais an­nonce la créa­tion d’un 3ème centre d’es­sais "été" sur 350 hec­tares en Es­pagne et des in­no­va­tions en ra­fale, dont un double in­di­ca­teur d’usure fai­sant ap­pa­raître une bande rouge à la sur­face du pneu.

Ja­mais No­kian n’a au­tant com­mu­ni­qué ! Pour le ma­nu­fac­tu­rier fin­lan­dais Il s’agit bien sûr d’en­se­ve­lir sous une ava­lanche d’in­for­ma­tions nou­velles l’af­faire des tests tru­qués qui a ter­ni son image. Jus­qu’ici au zé­nith, sa com­pé­tence tech­nique en a pris un coup, son hon­nê­te­té in­tel­lec­tuelle aus­si. Pour re­mon­ter la pente, plein de bonne vo­lon­té, il joue au­jourd’hui la trans­pa­rence to­tale et pro­pose même ses pistes aux jour­na­listes es­sayeurs eu­ro­péens …qui n’osent pas y al­ler ! Cette crise a aus­si se­mé la zi­za­nie dans le pe­tit monde des clas­se­ments (sur­tout en Al­le­magne) : l’agi­ta­tion fi­ni­ra bien par se cal­mer et le sys­tème re­trou­ve­ra un équi­libre ba­sé sur d’autres va­leurs après ce tsu­na­mi in­at­ten­du.

En at­ten­dant, de­puis sa base dé­sor­mais ins­tal­lée à Prague, en Tché­quie, No­kian réa- lise un vé­ri­table tour d’eu­rope pour pré­sen­ter à une cible beau­coup plus large qu’au­pa­ra­vant son nou­veau vi­sage. Cette fois, pas de sur­prise, on re­vient aux fon­da­men­taux de la marque, à sa­voir la tech­nique, en­core la tech­nique et tou­jours la tech­nique.

Trente ans d’en­fer blanc avant l’in­so­la­tion !

Pré­texte de cette tour­née, le 30ème an­ni­ver­saire de l’ou­ver­ture du White Hell, l’en­fer Blanc, sur­nom don­né à la piste d’es­sai "hi­ver" créée par ce­lui qui se nom­mait en­core No­kia à l’époque, de­ve­nant No­kian à par­tir de 1988 à la de­mande du géant de la té­lé­pho­nie. Le dé­ve­lop­pe­ment ra­pide des pneus hi­ver en Scan­di­na­vie et en Eu­rope im­po­sait cet in­ves­tis­se­ment parce que, coin­cée entre le lac et ville de No­kia, l’en­tre­prise ne pou- vait plus s’étendre. La piste d’es­sai comme l’usine s’as­phyxiaient len­te­ment. No­kia y conser­va la mise au point des pneus été, mais les gammes hi­ver al­laient re­joindre Iva­lo, sous le cercle po­laire, 700 hec­tares de ter­rains bien mieux si­tués, va­riés et ge­lés six ou sept mois par an, en prin­cipe de no­vembre à mai.

Pour l’usine, la so­lu­tion fut en­core plus ra­di­cale, on mit cap au sud, on tra­ver­sa la mer Bal­tique et l’on s’ins­tal­la en Rus­sie, à Vse­vo­lozhsk. Elle se consacre à la "mass pro­duc­tion" de tous les pneus tou­risme car les pro­to­types, pneus spé­ciaux, PL et ma­té­riels de re­cha­page sont res­tés à No­kia avec la R&D, les pro­cess, l’ad­mi­nis­tra­tion et le mar­ke­ting. Chez No­kian on se fé­li­cite de l’in­ves­tis­se­ment réa­li­sé à Vse­vo­lo qui com­bine "les tech­no­lo­gies de pro­duc­tion de pointe et des

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.