Goo­dyear Proac­tive So­lu­tions ou comment gé­rer les flottes en temps réel

Pneumatique - - ACTUALITÉS -

L’offre est d’im­por­tance : Goo­dyear pro­pose à tous les trans­por­teurs eu­ro­péens une so­lu­tion connec­tée très so­phis­ti­quée de ges­tion de leur flotte. Té­lé­ma­tiques avan­cées et tech­no­lo­gies pré­dic­tives mises au point pen­dant deux ans, em­bauche d’un an­cien de Daim­ler Fleet­board, An­dré Weisz, pour su­per­vi­ser l’opé­ra­tion…, Goo­dyear a mis le pa­quet. Et comme ses ri­vaux, il veut bas­cu­ler vers le nu­mé­rique et les ser­vices.

Ga­gner plus d’ar­gent en op­ti­mi­sant sa flotte à tous les ni­veaux, pannes, pneus, en­tre­tien, dis­po­ni­bi­li­té, etc., au­cun trans­por­teur ne va res­ter in­sen­sible à une offre aus­si al­lé­chante... C’est ce que Goo­dyear Proac­tive So­lu­tions leur pro­pose, mais la ré­flexion qui sous-tend la so­lu­tion GPS (mais oui, les ini­tiales sont les mêmes) va beau­coup plus loin car la "proac­tive so­lu­tion" in­tègre dé­jà l’ave­nir du trans­port rou­tier, connec­té, au­to­ma­ti­sé, trans­for­mé par l’éco­no­mie di­gi­tale,

Si la ge­nèse de GPS pro­cède de mon­tagnes d’in­for­ma­tions re­cueillies tous les jours par les 350 000 vé­hi­cules dé­jà sui­vis en Eu­rope par Goo­dyear, les ré­flexions sur l’ave­nir un peu plus loin­tain doivent beau­coup à des consul­tants spé­cia­li­sés. C’est jus­te­ment l’un de ses conseils, Frost & Sul­li­van, re­pré­sen­té par un Se­nior Part­ner, Sar­want Singh, que Goo­dyear a choi­si pour tra­cer le cadre gé­né­ral du trans­port du fu­tur, le­quel est dé­jà in­té­gré dans GPS.

La 5G va tout trans­for­mer

Sans ren­trer dans les dé­tails, Frost & Sul­li­van voit dans la 5G une in­no­va­tion de rup­ture, dont les dé­bits vont per­mettre des choses en­core au­jourd’hui im­pos­sibles avec la 4G, à sa­voir des vé­hi­cules de trans­port par­fai­te­ment connec­tés et au­to­ma­ti­sés en toutes cir- constances. L’his­to­rique des dé­bits pos­sibles pour nos té­lé­phones por­tables montre que si la 1G per­met­tait juste l’ana­lo­gique, la 2G le pas­sage au di­gi­tal, les dé­bits ne de­viennent im­por­tants qu’avec la 3G avec 20 MBPS (mé­ga bytes par se­conde) pour trans­mettre ai­sé­ment des don­nées. Saut quan­ti­ta­tif et mul­ti­pli­ca­tion par 10 avec les 200 MBPS de la 4G, utiles pour la vi­déo et le strea­ming, mais Frost & Sul­li­van at­tend pour 2020 une 5G à 1GBPS (gi­ga bytes par se­conde). En fait, on at­teint dé­jà ces dé­bits avec la 4G, mais il faut bien faire la dif­fé­rence entre les dé­bits théo­riques an­non­cés et les réels, ceux pos­sibles à l’ar­rêt res­tant très su­pé­rieurs à ceux pos­sibles en marche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.