Brie­fing

Point Banque - - SOMMAIRE - AT

Oxa­tis a dé­voi­lé, le 2 juin 2015, les ré­sul­tats de son étude sur les freins au e-com­merce. Me­née au mois de fé­vrier et mars au­près de 246 en­tre­prises fran­çaises, l’en­quête ré­vèle trois freins ma­jeurs à sa­voir la ren­ta­bi­li­té (34 %), le manque de res­sources (25 %), et la ges­tion de la lo­gis­tique (11 %). Pour les en­tre­prises ne ven­dant pas en ligne (58 % de l’échan­tillon), c’est plu­tôt le sec­teur d’ac­ti­vi­té non adap­té au e-com­merce qui re­pré­sente le troi­sième frein (14 %), comme pour les en­tre­prises de plus de dix sa­la­riés (17 %) et pour ceux qui vendent des ser­vices aux pro­fes­sion­nels (17 %). Pour les com­mer­çants (24 % de l’échan­tillon), la crainte de faire concur­rence à leur ré­seau de dis­tri­bu­tion (12 %) est le troi­sième frein ma­jeur de l’ac­ti­vi­té e-com­merce. Par­mi les do­maines d’ac­ti­vi­té où les en­tre­prises pensent man­quer de com­pé­tences, le mar­ke­ting (ani­ma­tion du site, ac­qui­si­tion, fi­dé­li­sa­tion) ar­rive en tête pour 27 %, sui­vi du gra­phisme (20 %), de la lo­gis­tique (16 %), de l’in­for­ma­tique (14 %), du ju­ri­dique (11 %), de la ges­tion (7 %) et de la re­la­tion client (4 %). 41 % de ceux qui n’ont pas de site e-com­merce sou­haitent en créer un.

Source : En­quête réa­li­sée du 6 fé­vrier au 25 mars 2015 par l’ana­lyse des ré­ponses de 250 en­tre­prises et pro­fes­sion­nels fran­çais sur un échan­tillon de 700 000.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.