Chan­tal Pe­tra­chi, Banque Po­pu­laire :

« La meilleure fa­çon de mon­trer l’éten­due des ser­vices de Banque Po­pu­laire est de don­ner à voir de quelle fa­çon nous ac­com­pa­gnons nos clients »

Point Banque - - BRIEFING - cc

S’il est pos­sible de me­su­rer le retour sur in­ves­tis­se­ment d’une ac­tion de com­mu­ni­ca­tion, il est beau­coup plus dif­fi­cile de mo­ni­to­rer la trans­for­ma­tion bu­si­ness

Fin oc­tobre 2016, Banque Po­pu­laire lan­çait Next In­nov, un dis­po­si­tif d'ac­com­pa­gne­ment spé­cia­le­ment dé­dié aux nou­velles pro­blé­ma­tiques des start-up et des en­tre­prises in­no­vantes. Au to­tal, ce sont 50 centres d'af­faires, ré­par­tis sur tout le ter­ri­toire fran­çais qui ont été la­bel­li­sés Next In­nov afin d'ac­com­pa­gner cette ty­po­lo­gie spé­ci­fique de clien­tèle. Pour ap­puyer sa stra­té­gie au­près des en­tre­prises in­no­vantes, l'éta­blis­se­ment ban­caire a mis en place un dis­po­si­tif de com­mu­ni­ca­tion dé­dié, com­pre­nant un site In­ter­net et des vi­déos. L'oc­ca­sion de faire le point sur la stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion de Next In­nov avec Chan­tal Pe­tra­chi, di­rec­trice de la com­mu­ni­ca­tion Banque Po­pu­laire chez BPCE.

Quelle stra­té­gie adop­ter pour com­mu­ni­quer au­près des en­tre­prises in­no­vantes au­tour du dis­po­si­tif Next In­nov ?

Avant toute chose, je pense qu'il est im­por­tant de sou­li­gner que le dis­po­si­tif Next In­nov n'a pas son équi­valent dans au­cune autre banque fran­çaise. En ef­fet, les 50 pôles Next In­nov sont en me­sure de pro­po­ser aux di­ri­geants d'en­tre­prises un ac­com­pa­gne­ment dans les dif­fé­rentes étapes du dé­ve­lop­pe­ment de son en­tre­prise, y com­pris à l'in­ter­na­tio­nal, grâce à notre par­te­na­riat avec Pra­mex. Par ailleurs, nous sommes à même de pro­po­ser aux en­tre­pre­neurs le prêt In­nov&plus, spé­cia­le­ment con­çu pour les pro­jets de crois­sance des en­tre­prises in­no­vantes. Ce prêt est sou­te­nu par le Fonds Eu­ro­péen d'in­ves­tis­se­ment (FEI) et offre des taux at­trac­tifs ain­si que des condi­tions de ga­ran­ties per­son­nelles du di­ri­geant li­mi­tées. Banque Po­pu­laire est le pre­mier par­te­naire du FEI en France. De­puis 2014, plus de 1 000 en­tre­prises ont pu bé­né­fi­cier d'un fi­nan­ce­ment In­nov&plus. Pour ap­por­ter la preuve des spé­ci­fi­ci­tés du dis­po­si­tif Next In­nov à nos clients et pros­pects, nous avons lan­cé notre cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion sur ce prêt le 18 oc­tobre. Notre stra­té­gie mé­dia consiste à dire qu'il existe des su­jets qui s'adressent à une cible par­ti­cu­lière, mais qui ont ce­pen­dant un po­ten­tiel de ré­son­nance au­près d'un plus large pu­blic. Ain­si, nos com­mu­ni­ca­tions au­près des ar­ti­sans et com­mer­çants ap­portent la preuve à tous que Banque Po­pu­laire est une banque en­ga­gée dans l'éco­no­mie de nos ter­ri­toires. Nous avons adop­té la même stra­té­gie pour la cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion Next&in­nov.

Quel plan mé­dia pour cette cam­pagne ?

Pour cette cam­pagne, notre cible est pré­cise : il s'agit de s'adres­ser aux en­tre­pre­neurs qui choi­sissent de fi­nan­cer leurs in­ves­tis­se­ments im­ma­té­riels sou­vent en fonds propres, en leur don­nant à voir qu'ils ont la pos­si­bi­li­té de sous­crire un prêt à des taux at­trac­tifs, tout en bé­né­fi­ciant de l'ac­com­pa­gne­ment d'ex­perts, dans leur stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment. Il n'y avait donc pas, a prio­ri, de rai­son d'op­ter pour un plan mé­dia large. Pour au­tant, nous vou­lions don­ner de la puis­sance à notre cam­pagne pour tou­cher tous les en­tre­pre­neurs, en l'ins­cri­vant dans une dé­marche dy­na­mique et mo­derne. C'est la rai­son pour la­quelle nous avons choi­si d'être pré­sents en té­lé­vi­sion, via les chaines af­fi­ni­taires : BFM, ité­lé et LCI. L'agence Mar­cel a pris en charge la créa­tion pu­bli­ci­taire, tan­dis que Ze­nith Op­ti­mé­dia nous ac­com­pagne sur l'achat d'es­paces. Nous avons par ailleurs réa­li­sé un nu- mé­ro spé­cial de notre ma­ga­zine Cock­pit des­ti­né aux chefs d'en­tre­prise clients de Banque Po­pu­laire, consa­cré à l'in­no­va­tion. Nous avons éga­le­ment créé le site www.cock­pit.ban­que­po­pu­laire.fr des­ti­né à ac­com­pa­gner les en­tre­prises de crois­sance. En­fin, nous avons pu­blié des vi­déos por­traits de clients en­tre­pre­neurs in­no­vants.

Quels re­tours sur in­ves­tis­se­ments de ces dif­fé­rentes prises de pa­role ? Quelles suites al­lez-vous don­ner à cette cam­pagne ?

S'il est pos­sible de me­su­rer le retour sur in­ves­tis­se­ment d'une ac­tion de com­mu­ni­ca­tion, il est beau­coup plus dif­fi­cile de mo­ni­to­rer la trans­for­ma­tion bu­si­ness. Les vi­déos por­traits de clients en­tre­pre­neurs (Ca­ram­belle, Océa­soft et Phare Ouest) ont re­çu un très bon ac­cueil sur In­ter­net et ont gé­né­ré plus de 300 000 vues et plus de 50 000 vi­sites sur le site. A l'ave­nir, nous n'ex­cluons pas de re­faire une dif­fu­sion du film In­nov&plus et de com­mu­ni­quer à nou­veau sur les trois pi­liers de l'offre pour les en­tre­prises de crois­sance : fi­nan­ce­ment de l'in­no­va­tion, dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal et in­gé­nie­rie fi­nan­cière. Nous ne vou­lons sur­tout pas don­ner l'im­pres­sion que notre offre ne s'adresse qu'aux start-up. En ef­fet, Next In­nov s'adresse à tout en­tre­pre­neur qui in­nove, quel que soit son sec­teur d'ac­ti­vi­té. Fi­na­le­ment, la meilleure fa­çon de mon­trer l'éten­due des offres et ser­vices de Banque Po­pu­laire est de don­ner à voir de quelle fa­çon nous ac­com­pa­gnons nos clients. D'où l'im­por­tance de notre film et des vi­déos por­traits d'en­tre­pre­neurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.