Le Ghe­nie de Tran­syl­va­nie

Point de Vue - - Encheres -

Avec une grande adresse pic­tu­rale et beau­coup d’in­ten­si­té Adrian Ghe­nie, né en Rou­ma­nie en 1977, traite l’un de ses thèmes fa­vo­ris avec Tur­ning Point 1 : un mo­ment dé­ci­sif de l’His­toire. Le se­cret de sa force et son mys­tère ? Il l’ex­plique ain­si : « J’ai joué comme à la rou­lette russe. Sou­vent, mais pas tou­jours, en dé­trui­sant cer­taines par­ties de ma pein­ture, celle-ci trouve une nou­velle dy­na­mique. Cette no­tion de contrô­ler le “ra­té” est en fait le seul moyen de faire sor­tir quelque chose de fort. » Tra­vaillant entre les villes de Cluj-Na­po­ca, si­tuée en Tran­syl­va­nie, Ber­lin et Londres, ce peintre qui a re­pré­sen­té son pays lors de la 56e Bien­nale de Ve­nise ( Point de Vue l’avait alors re­pé­ré, lire notre n° 3487) est sou­vent com­pa­ré à Fran­cis Ba­con. Ses oeuvres sont dé­jà sur les ci­maises des plus im­por­tants mu­sées du monde en­tier. Réa­li­sé en 2009, ce grand ta­bleau (150,5 x 300,5 cm) a fi­gu­ré dans sa pre­mière ex­po­si­tion en so­lo au Royaume-Uni, la même an­née. Es­ti­ma­tion entre 2 200 000 et 4 400 000 €. Ch­ris­tie’s, à Londres, le 6 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.