Le lif­ting sans chi­rur­gie

Point de Vue - - Histoire -

« Ne ven­dez pas du rêve, s’ex­clame le doc­teur Gu­me­ner, si vous abor­dez notre nou­veau trai­te­ment ! » Le 4D Soft Fa­ce­lift est une pe­tite ré­vo­lu­tion dans le monde de la mé­de­cine es­thé­tique. Cette tech­no­lo­gie com­bine quatre ac­tions dif­fé­rentes pour des ef­fets mul­tiples et des ré­sul­tats du­rables. Mis au point par l’équipe de re­cherche et de dé­ve­lop­pe­ment de la marque Suisse L.Ra­phael, ces soins ré­pondent à tous les be­soins des peaux plus ou moins ma­tures. Voi­là en­core un moyen de gri­gno­ter chaque jour un peu plus le ter­ri­toire du bis­tou­ri. Car la mé­de­cine es­thé­tique ne connaît pas la crise : 23 mil­lions de per­sonnes dans le monde y font ap­pel chaque an­née. Les der­nières in­no­va­tions ont qua­si­ment ré­ponse à tout et offrent des so­lu­tions ci­blées pour les zones sen­sibles. Même le doc­teur Gu­me­ner, chi­rur­gien re­nom­mé, avoue avoir suc­com­bé aux nom­breuses pos­si­bi­li­tés à pré­sent of­fertes par les tech­no­lo­gies an­ti-âge non-in­va­sives. « Pour­quoi conti­nuer avec une chi­rur­gie lourde quand on peut ré­pondre aux at­tentes des femmes sans les faire souf­frir ? » Le trai­te­ment 4D Soft Fa­ce­lift dé­bute par une consul­ta­tion avec le mé­de­cin. Le plan de ba­taille est en­suite dé­fi­ni en fonc­tion des at­tentes, mais le concept reste tou­jours sen­si­ble­ment le même : amé­lio­rer la tex­ture de la peau, éclai­rer le teint, ré­duire les signes du temps et re­mo­de­ler les contours du vi­sage. Pour ce­la, la cli­nique L.Ra­phael a re­cours tout d’abord à des séances de ra­dio­fré­quences. Puis, place à l’oxy­gène et au com­plexe ex­clu­sif de la mai­son, qui ré­gé­nère la peau. En­fin, une com­bi­nai­son unique de dif­fé­rents acides hya­lu­ro­niques est in­jec­tée afin de com­bler les rides. Ul­time étape, l’uti­li­sa­tion de fils ten­seurs ré­sor­bables qui lissent ver­ti­ca­le­ment les tis­sus du contour du vi­sage. Évi­dem­ment tout ce­la ne se fait pas en un jour. Il fau­dra plu­sieurs mois et de nom­breux ren­dez-vous. Le pro­to­cole est à ré­ser­ver à toutes celles qui sont à la re­cherche d’un ra­jeu­nis­se­ment si­gni­fi­ca­tif. L-ra­phael.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.