L’art se­lon Grange

Point de Vue - - Enchères -

« Jacques Grange pos­sède un don in­com­pa­rable pour vivre avec l’art », nous ex­plique Cécile Ver­dier vi­ce­pré­si­dente de So­the­by’s France. Sa col­lec­tion dé­montre le ta­lent du dé­co­ra­teur pour as­so­cier, avec in­tel­li­gence et sen­si­bi­li­té, les oeuvres d’ar­tistes très dif­fé­rents comme Da­mien Hirst, Picasso, Ir­ving Penn, les La­lanne ou Da­vid Ho­ck­ney… Les plus grands col­lec­tion­neurs ont fait ap­pel à lui. Au­jourd’hui, il est ins­tal­lé au Pa­lais-Royal, dans les an­ciens ap­par­te­ments de la ro­man­cière Co­lette. En ar­ri­vant dans sa nou­velle de­meure, dit-il, « j’ai re­gar­dé la lu­mière et sa cou­leur, c’est pour­quoi j’ai trai­té les murs en gris pâle ». Jacques Grange sou­ligne son plai­sir à choi­sir l’ob­jet avant de lui trou­ver sa place. Ain­si il a as­so­cié dans son en­trée les deux pièces ma­jeures de cette vente : le Cercle/Cadre, si­gné Da­niel Bu­ren et da­tant de 1991 (es­ti­ma­tion sur de­mande), au­quel il a ados­sé Les Au­truches Bar de Fran­çois-Xa­vier La­lanne. En bis­cuit, maille­chort, acier et fer, da­té de 1967, le bar porte la marque de la Ma­nu­fac­ture de Sèvres. Es­ti­ma­tion entre 700 000 et 1 000 000 €. So­the­by’s, à Pa­ris, le 21 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.