ROSE MA­RIE-AN­TOI­NETTE OU JOSÉPHINE…

Point de Vue - - Beauté -

La reine comme l’im­pé­ra­trice par­ta­geaient la pas­sion de cette fleur dont elles por­taient le par­fum di­rec­te­ment sur la peau. Gour­mande et co­quette, la reine Vic­to­ria en par­fu­mait aus­si ses gants et ses mou­choirs de den­telle. Le rose est as­so­cié à la ten­dresse, au ro­man­tisme, à la joie. Mais at­ten­tion, le rose qui se poudre de fuch­sia de­vient l’em­blème de la sa­gesse di­vine qui peut aus­si bas­cu­ler vers la trans­gres­sion et l’éro­tisme. Quant au mauve, très ap­pré­cié par Sis­si qui le rat­ta­chait à l’odeur de la vio­lette et dont elle abu­sait al­lé­gre­ment, il est sym­bole de spi­ri­tua­li­té. Tan­dis que le bleu, au­tre­fois sym­bole de la mo­nar­chie fran­çaise, nous ap­porte élé­va­tion et harmonie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.