Star en herbe et ma­quilleur ico­no­claste

Le mys­tère a long­temps été gar­dé. Ni­co­las De­gennes, le di­rec­teur ar­tis­tique et cou­leur de Gi­ven­chy Par­fum, a d’abord lais­sé pla­ner le doute sur l’iden­ti­té de la nou­velle égé­rie. Et puis la nou­velle est tom­bée. C’est la belle Blan­ca Pa­dilla qui prê­te­ra son

Point de Vue - - Sommaire - Par El­sa Wo­lins­ki

De pas­sage dans la ca­pi­tale fran­çaise pour of­fi­cia­li­ser son nou­veau rôle au sein de Gi­ven­chy, la ra­vis­sante Es­pa­gnole se livre avec can­deur tout en sui­vant dis­crè­te­ment du re­gard Ni­co­las De­gennes, son men­tor. « J’ai ado­ré tra­vailler avec lui, dit-elle dans un im­mense sou­rire. Je suis très re­con­nais­sante et ho­no­rée d’être le nou­veau vi­sage de son ex­tra­or­di­naire col­lec­tion. Je suis fan sans hé­si­ter de deux pro­duits qu’il a ima­gi­nés : l’illu­mi­na­teur Cu­shion Glow et le stick Ma­ti­fiant Mat & Blur Touch. Je mixe sou­vent les deux après une grosse jour­née ou un voyage en avion, ils re­donnent tout de suite de l’éclat à mon vi­sage. C’est la pre­mière fois que je suis l’égé­rie d’une marque de cos­mé­tiques. Je n’au­rais ja­mais ima­gi­né faire par­tie d’un aus­si beau et grand pro­jet. » Blan­ca Pa­dilla n’a que 22 ans mais cette graine de top mo­del est en passe de de­ve­nir l’une des man­ne­quins phares de sa gé­né­ra­tion. Re­pé­rée par ha­sard dans le mé­tro ma­dri­lène, alors qu’elle était étu­diante au sein d’une école de com­merce et de mar­ke­ting, Blan­ca a hé­si­té de longs mois avant de se lan­cer dans l’aven­ture qui s’of­frait à elle. De­puis, la jo­lie a dé­cro­ché des cam­pagnes pour Ca­ro­li­na Her­re­ra, Cer­ru­ti et Dolce & Gab­ba­na, fait la une de Vogue, et sur­tout par­ti­ci­pé au pres­ti­gieux dé­fi­lé de lin­ge­rie Vic­to­ria’s Se­cret. De quoi faire dé­col­ler sa cote de po­pu­la­ri­té. Plu­tôt ti­mide, la sculp­tu­rale Es­pa­gnole à la sil­houette af­fo­lante joue de son mètre quatre-vingts sur les po­diums comme une vraie star. « Il faut res­ter fi­dèle à soi-même avec fer­veur, car si on es­saie d’être quel­qu’un d’autre, on ne s’épa­nouit pas. Après il est éga­le­ment im­por­tant de tra­vailler dur et de croire en sa ca­pa­ci­té à réus­sir, sur­tout dans un mi­lieu comme le man­ne­qui­nat où la com­pé­ti­tion est rude. » Mode de vie sain, Blan­ca s’en­traîne quo­ti­dien­ne­ment avec Ste­phen Pas­te­ri­no, son coach new-yor­kais : « Je fais es­sen­tiel­le­ment du gai­nage et du stret­ching. Je tra­vaille les muscles en pro­fon­deur et je les étire beau­coup pour qu’ils res­tent longs et

fins. » Ques­tion beau­té ? « Hon­nê­te­ment, avoue-t-elle en chu­cho­tant, mon ri­tuel est très per­son­nel et sur­tout fa­mi­lial. Je me lave le vi­sage avec un mé­lange de vi­naigre de cidre et d’eau. C’est ma lo­tion “fait mai­son” pré­fé­rée. En­suite j’ap­plique de l’huile que je mé­lange à de l’acide hya­lu­ro­nique. Ma peau est sèche et a be­soin d’être constam­ment hy­dra­tée. Pour fi­nir j’uti­lise le Sé­rum In­tem­po­rel Blos­som de Gi­ven­chy, un pro­duit que j’ai ré­cem­ment dé­cou­vert et dont je ne me passe plus. J’ap­plique le même pro­gramme le soir avant de me cou­cher. » Sur ces mots, Ni­co­las De­gennes ar­rive, en­lace sa muse, et nous confie : « Chaque col­lec­tion est une his­toire. Une de ces pe­tites his­toires qui font la grande. La li­ber­té est mon che­val de ba­taille, la li­ber­té d’être soi, sur­tout à notre époque. Je veux re­pré­sen­ter la femme dans sa plu­ra­li­té, dans les rôles qu’elle est libre de se don­ner, tout au cours de sa vie. » « Olé ! », conclut la ra­vis­sante Blan­ca.

Gloss In­ter­dit Vi­nyl Rouge Th­riller. Blush Noir Ré­vé­la­teur Roses à Joues Sur Me­sure. Rouge à lèvres Le Rouge Sculpt Teinte 03 Sculpt’in Fuch­sia. Mas­ca­ra Noir In­ter­dit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.