Votre Point de Vue

Point de Vue - - Sommaire -

Cer­tains noms de mé­tiers uti­li­sés dans Point de Vue me pa­raissent plus qu’obs­curs : que si­gni­fie par exemple « sil­houet­tiste » dans votre nu­mé­ro 3 657 ? (Mme W., Ver­sailles) Bien des gens l’ignorent, mais le mot « sil­houette » dé­rive du nom d’Étienne de Sil­houette, un contrô­leur gé­né­ral des Fi­nances de Louis XV, cé­lèbre en son temps pour ses ré­formes im­po­pu­laires… car taxant les pri­vi­lé­giés et les riches. Son nom fut alors ri­di­cu­li­sé, dé­si­gnant, se­lon les sources, une per­sonne ré­duite à l’état d’ombre après avoir été ponc­tion­née, ou pour dé­si­gner l’in­con­sis­tance du mi­nistre ra­pi­de­ment re­mer­cié. Une bio­gra­phie de Thier­ry Mau­ge­nest, pa­rue aux édi­tions La Dé­cou­verte, est d’ailleurs consa­crée à ce per­son­nage. Plus tard, le mot fut uti­li­sé pour qua­li­fier les por­traits des­si­nés ou dé­cou­pés d’après l’ombre des vi­sages ou des corps. Au­jourd’hui, il existe de rares « dé­cou­peurs de sil­houette », comme l’ar­tiste Inès San­kovs­ka (la­sil­houet­tiste.com).

1 3 2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.