Paola de Bel­gique

Ra­pa­triée pour rai­son de san­té

Point de Vue - - Sommaire - Par Mar­tin Tan­crède

Vic­time d’un ma­laise dans la soi­rée du mar­di 25 sep­tembre, à Ve­nise, la mère du roi Phi­lippe des Belges a re­ga­gné Bruxelles par avion dès le len­de­main pour y su­bir plu­sieurs exa­mens. Un nou­vel aléa qui suc­cède à une sé­rie d’in­ci­dents de san­té.

La nou­velle est tom­bée au ma­tin de ce 26 sep­tembre. D’em­blée alar­mante. La reine Paola au­rait été vic­time d’un ac­ci­dent vas­cu­laire cé­ré­bral la veille au soir, alors qu’elle sé­jour­nait à Ve­nise pour pro­fi­ter no­tam­ment de la Bien­nale d’ar­chi­tec­ture. Aus­si­tôt, le pa­lais royal de Bruxelles est as­sailli d’ap­pels té­lé­pho­niques. Tant et si bien que, vers 11 h, un com­mu­ni­qué est en­fin pu­blié : « Suite à un pro­blème de san­té, Sa Ma­jes­té la reine Paola se­ra ra­pa­triée en Bel­gique dans le cou­rant de la jour­née pour y su­bir des exa­mens mé­di­caux. » Plus ques­tion d’AVC et le ra­pa­trie­ment d’ur­gence de­vient, of­fi­cieu­se­ment, une pré­cau­tion né­ces­saire. Quoi qu’il en soit, l’Em­braer de la Bel­gian Air Force se pose à Ve­nise à 12 h 30 pour ve­nir cher­cher la reine douai­rière qui a été ad­mise à l’hô­pi­tal San­ti Gio­van­ni e Pao­lo. Des­ti­na­tion, l’aé­ro­port mi­li­taire de Mels­broek dans l’après-mi­di. S’il ne s’agit en au­cun cas d’un tran­sport mé­di­ca­li­sé, à Bruxelles elle est at­ten­due par son équipe mé­di­cale pour être prise en charge et po­ser un diag­nos­tic. Il semble que le ma­laise soit sur­ve­nu à bord de l’Al­pa, le yacht d’Al­bert et Paola. Et ce n’est mal­heu­reu­se­ment pas le pre­mier en­nui de san­té dont est vic­time la reine. Fin août 2015, dé­jà, elle est frap­pée en Ita­lie de troubles du rythme car­diaque. Ren­trée en Bel­gique, la voi­là as­treinte par son mé­de­cin à une pé­riode de re­pos to­tal. En dé­cembre 2016, en Suisse, elle se frac­ture une ver­tèbre. Et deux mois plus tard, le col du fé­mur. La fa­cul­té parle d’os­téo­po­rose et Paola se trouve contrainte à l’im­mo­bi­li­té pour de longues se­maines. En cette fin d’été 2018, ce­pen­dant, tout semble al­ler bien. L’an­cien couple sou­ve­rain sé­journe à Can­ne­ro Ri­vie­ra, sur le lac Ma­jeur, dans les pre­miers jours de sep­tembre. Est aper­çu aus­si à bord de l’Al­pa au port de San­ta Ma­ria di Leu­ca, dans les Pouilles. Avant de je­ter l’ancre à Ve­nise, où Paola

fête ses 81 prin­temps, le 11 sep­tembre. Lorsque la reine Paola se trouve mal, deux se­maines plus tard, le roi Al­bert II est au­près d’elle et l’ac­com­pagne à l’hô­pi­tal San­ti Gio­van­ni e Pao­lo avant d’être ras­su­ré par le di­rec­teur des ur­gences, le doc­teur Mi­chele Al­zet­ta : « Tout va bien, a ré­pé­té le pra­ti­cien à nos confrères de la RTBF. La reine a eu un ma­laise pas­sa­ger qui mé­ri­tait un contrôle ap­pro­fon­di. Son état n’est pas pré­oc­cu­pant. Elle est ar­ri­vée chez nous cette nuit et nous avons réa­li­sé une sé­rie d’exa­mens pour lui per­mettre de ren­trer chez elle en toute tran­quilli­té. » Dans l’après-mi­di du 26 sep­tembre, c’est tout de même en ba­teau am­bu­lance et sous es­corte des ca­ra­bi­niers que la reine et le roi se rendent à l’aé­ro­port Mar­coPo­lo pour ral­lier Bruxelles. Même cé­ré­mo­nial après l’at­ter­ris­sage à l’aé­ro­port mi­li­taire de Mels­broek, vers 17 h. Tou­jours ac­com­pa­gnée de son époux, Paola est trans­fé­rée au ser­vice neu­ro­lo­gique des Cli­niques uni­ver­si­taires Saint-Luc, à Wo­luwe-Saint-Lam­bert, pour y su­bir une nou­velle bat­te­rie d’exa­mens. À peine ad­mise, peu avant 18 h, la reine Paola re­çoit la vi­site de son fils aî­né, le roi Phi­lippe, ve­nu pas­ser près d’une heure à son che­vet, tan­dis que la reine Ma­thilde est re­te­nue à New York où elle a pro­non­cé un dis­cours à l’ONU en fa­veur de l’édu­ca­tion des filles en sa qua­li­té d’avo­cat des ob­jec­tifs de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. La prin­cesse As­trid est la deuxième à se rendre au­près de sa mère. Dans l’après-mi­di du jeu­di 27 sep­tembre, la reine Paola a quit­té la cli­nique pour sa ré­si­dence du châ­teau du Bel­vé­dère et cha­cun semble ras­su­ré. Elle a bien été vic­time d’un AVC, heu­reu­se­ment lé­ger, qui n’a en­traî­né ni pa­ra­ly­sie ni trouble de la pa­role. Elle reste évi­dem­ment sou­mise à sur­veillance mé­di­cale et trai­te­ment mé­di­ca­men­teux. Mais rien ne s’op­pose à ce que sa vie re­prenne son cours nor­mal.

La reine Paola, trans­por­tée en ba­teau am­bu­lance jus­qu’à l’aé­ro­port de Ve­nise, le 26 sep­tembre, pour être ra­pa­triée en com­pa­gnie de son époux après avoir été vic­time d’un AVC lé­ger. Page de droite, pho­to­gra­phiée en mai der­nier dans une école de Mo­len­beek.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.