NEIL ARM­STRONG POSE LE PIED SUR LA LUNE

Première - Hors-série - - I : LES ORIGINES -

En­core mieux que n’im­porte quel film de science-fic­tion : les as­tro­nautes d’Apol­lo 11 posent le pied sur la Lune. C’est la concré­ti­sa­tion du dis­cours de Ken­ne­dy sur l’es­pace en tant que « nou­velle fron­tière » amé­ri­caine, mais aus­si un triomphe té­lé­vi­suel : on sait que George Lu­cas et Ste­ven Spiel­berg sont des en­fants de la té­lé­vi­sion, à tra­vers la­quelle ils ont ap­pris le ci­né­ma. L’alu­nis­sage de 1969 peut être vu comme le troi­sième film de SF après 2001, L’Odys­sée de l’es­pace et La Pla­nète des singes, dis­tri­bués en 1968. Deux longs qui font sor­tir la SF au ci­né­ma de son style de sé­rie B pour drive-in et lui donnent une di­men­sion grand public in­con­tes­table. Lu­cas était alors en pleine écri­ture de THX 1138 qu’il al­lait tour­ner en sep­tembre 1969. Il a dû se dire que rien ne pou­vait ar­ri­ver à la che­ville de ce sen­ti­ment d’émer­veille­ment to­tal face à cette image d’un homme mar­chant sur une autre pla­nète. Rien, sauf, peut-être, un space ope­ra qui at­ter­ri­ra dans les salles en 1977.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.