L’IN­FLUENCE DE KUROSAWA

Première - Hors-série - - I : LES ORIGINES -

Dès 1973, an­née où George Lu­cas com­mence l’écri­ture de Star Wars, le ci­néaste se confie sur ses sources d’ins­pi­ra­tion. Les ré­fé­rences sont va­riées (de Flash Gor­don à Da­vid Lean en pas­sant par le ci­né­ma in­dé­pen­dant eu­ro­péen). Mais un nom re­vien­dra sou­vent du­rant ces an­nées de ges­ta­tion, ce­lui d’Aki­ra Kurosawa. En 2001, Lu­cas ex­pli­quait : « Star Wars lui doit beau­coup. Ce que j’aime par exemple dans La For­te­resse ca­chée, c’est que l’his­toire est ra­con­tée du point de vue de deux per­son­nages se­con­daires. Dès le dé­but, j’ai cher­ché à faire la même chose pour Star Wars : prendre deux pe­tits per­son­nages, et suivre les pé­ri­pé­ties à par­tir de leur pers­pec­tive. Dans ce cas pré­cis, il s’agis­sait des droïdes. » Les pa­ral­lèles entre La Guerre des étoiles et La For­te­resse ca­chée sont nom­breux. Kurosawa ra­conte la fuite d’un gé­né­ral et d’une prin­cesse ai­dés par deux pay­sans. On trouve aus­si un gé­né­ral ma­lé­fique, Hyoe, dont l’al­lure, le casque et les ci­ca­trices an­noncent Dark Va­dor, un énorme mar­chand d’es­claves qui pour­rait être le cousin de Jab­ba et de très denses fo­rêts qui évoquent les pay­sages d’En­dor. Mais Lu­cas em­prunte aus­si aux autres films du maître. Ain­si la ba­garre de la Can­ti­na est un hom­mage di­rect et très fi­dèle à un pas­sage génial de Yo­jim­bo.

Lu­cas a dé­cou­vert Kurosawa grâce à son ami de fac John Mi­lius, mais il a sans doute re­vu tous ces films au dé­but des an­nées 70 puis­qu’ils res­sortent aux États-Unis et sont pré­sen­tés dans de nom­breux fes­ti­vals. C’est en tout cas à ce mo­ment-là que les ci­néastes du Nou­vel Hol­ly­wood ren­contrent le maître ja­po­nais (Coppola l’a même in­vi­té dans les lo­caux d’Ame­ri­can Zoe­trope au dé­but de la dé­cen­nie) et me­surent son gé­nie. Son sens du cadre in­ouï, son art du sto­ry­tel­ling et ses ac­teurs. George Lu­cas avait même pro­po­sé le rôle de Ben Ke­no­bi à To­shi­ro Mi­fune, qui re­fu­sa. Ce­lui-ci avait peur que le film soit « cheap ».

« VOI­CI L’HIS­TOIRE DE MACE WINDY, LE RES­PEC­TÉ JEDI BENDU... »

GEORGE LU­CAS, pre­mier trai­te­ment de «Star Wars».

To­shi­ro Mi­fune dans Yo­jim­bo, d’Aki­ra Kurosawa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.