CRÉA­TION DE LU­CAS­FILM GAMES (LUCASARTS)

Première - Hors-série - - III : LA FIN -

George Lu­cas di­ver­si­fie son em­pire et se lance dans le jeu vi­déo en 1982 avec Lu­cas­film Games, une en­tre­prise dé­diée au dé­ve­lop­pe­ment et à l’édi­tion dans le do­maine vi­déo­lu­dique. La boîte se fait la main sur des jeux d’ac­tion (Ball­bla­zer, Res­cue on Frac­ta­lus !) à par­tir de 1984, et ne com­mence à tra­vailler sur des li­cences ­Lu­cas­film que quelques an­nées plus tard, avec La­by­rinth – The Com­pu­ter Game (1986) et In­dia­na Jones et la Der­nière Croisade (1989). Mais les droits de Star Wars ont été ven­dus avant l’ou­ver­ture de Lu­cas­film Games, et d’autres dé­ve­lop­peurs s’oc­cupent des adap­ta­tions de la fran­chise. Après être de­ve­nue LucasArts en 1990 au dé­tour d’une ré­or­ga­ni­sa­tion des en­tre­prises de George Lu­cas, la firme trouve sa voie et se fait, pen­dant une dé­cen­nie, la pour­voyeuse des meilleurs jeux d’aven­ture point & click (la sé­rie des Mon­key Is­land, Sam and Max Hit the Road, Day of the Ten­tacle). Ce n’est qu’avec Star Wars – X-Wing en 1993 que LucasArts re­prend la main sur les jeux vi­déo Star Wars. Elle en pro­dui­ra des ­di­zaines, jus­qu’à sa fer­me­ture en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.