LES TÉLÉFILMS ET LES SÉ­RIES « EWOKS » ET « DROIDES »

Première - Hors-série - - III : LA FIN -

Alors que Stal­lone et Sch­war­ze­neg­ger dé­vastent le box-of­fice des an­nées 80, Lu­cas va en­chaî­ner les flops avec tous les films dans les­quels il est im­pli­qué et qui ne sont pas des block­bus­ters. Si la sa­ga In­dia­na Jones le main­tient ar­tis­ti­que­ment à flot, les films ­réa­li­sés par ses amis sous la ban­nière Lu­cas­film font tous des fours : Oz – Un monde ex­tra­or­di­naire de Wal­ter Murch, Ho­ward... de Willard Huyck, Tu­cker de F. F. Coppola. Pire, quand Lu­cas essaie de faire sub­sis­ter Star Wars dans l’in­cons­cient po­pu­laire, c’est une ca­tas­trophe : il pro­duit deux téléfilms « Ewoks », The Ewok Ad­ven­ture (1984) avec War­wick Da­vis, et Ewoks – The Bat­tle for En­dor (1985) qui peinent à sa­tis­faire la fan­base. Re­fu­sant de lâ­cher l’ex­ten­sion de son uni­vers, Lu­cas pro­duit en col­la­bo­ra­tion avec les stu­dios ca­na­diens Nel­va­na deux sé­ries d’ani­ma­tion. Treize épi­sodes de Droïdes – The Ad­ven­tures of R2-D2 and C-3PO ver­ront le jour, et 35 épi­sodes de Star Wars – Ewoks, se­ront dif­fu­sés en 1985. Le de­si­gn et la tech­nique ru­di­men­taire dé­çoivent les fans, mais les sé­ries éveillent une nou­velle gé­né­ra­tion de kids à l’uni­vers Star Wars. Comme d’ha­bi­tude, George Lu­cas n’a pas dit son der­nier mot : il re­monte en 2004 plu­sieurs épi­sodes de ces deux sé­ries pour créer des téléfilms édi­tés en DVD. Ré­ser­vés aux fans hard­core uni­que­ment.

Légende

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.