FRIENDS « CE­LUI QUI RÊ­VAIT DE LA PRIN­CESSE LEIA »

Première - Hors-série - - V : LA RÉVISION -

C’est Rachel qui pose la ques­tion, dans la sai­son 3 de Friends, un soir de désoeu­vre­ment : « Ross, c’est quoi ton fan­tasme ? » Comme tous les pe­tits gar­çons ayant gran­di dans les an­nées 80, Ross a une ré­ponse toute faite, une idée très pré­cise en tête : le bi­ki­ni do­ré de la prin­cesse Leia. Le cos­tume d’es­clave sexuelle qu’elle porte chez Jab­ba le Hutt, pa­no­plie de mé­tal ayant al­lu­mé des bra­siers dans le sub­cons­cient de tous les fan­boys pré­pu­bères de l’époque. « C’est le mo­ment où Leia passe de prin­cesse à, hum... femme », ex­plique Phoebe à Rachel au Cen­tral Perk. C’est aus­si le mo­ment pré­cis où, en une poi­gnée de scènes, Car­rie Fi­sher de­vient un sex-sym­bol gé­né­ra­tion­nel. De­puis quelques an­nées pour­tant, le bi­ki­ni my­thique est de­ve­nu un su­jet de contro­verse, ac­cu­sé de sexisme par des spec­ta­teurs dé­sor­mais gê­nés aux en­tour­nures par les pen­chants fé­ti­chistes de Jab­ba le Fo­res­tier. « N’im­porte quoi, a tran­ché Car­rie Fi­sher. Dites à vos en­fants qu’une grosse li­mace m’a fait por­ter cette te­nue ri­di­cule et que je l’ai tuée parce que ça ne me plai­sait pas. » Fin de la po­lé­mique ? Pas si sûr. Cer­tains (grands) gar­çons n’osent plus au­jourd’hui avouer pu­bli­que­ment leur at­ti­rance pour le cos­tume de tous les fan­tasmes de peur de pas­ser pour d’hor­ribles phal­lo­crates. Ce­ci dit, ça ne les em­pêche pas d’en rê­ver la nuit. N’est-ce pas, Ross ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.