Le Monde sur le fil

Bien avant Ma­trix, Fass­bin­der in­ven­tait dans une mi­cro-sé­rie en deux par­ties le ver­tige des mondes vir­tuels.

Première - Hors-série - - LES VISIONNAIRES - LÉO SOESANTO

Quelle mouche a bien pu pi­quer Rai­ner Wer­ner Fass­bin­der, l’ogre du ci­né­ma ouest-al­le­mand d’après-guerre et grand maître du mé­lo queer per­vers, pour qu’il s’at­taque à l’adap­ta­tion d’un ro­man SF de Da­niel F. Ga­louye (Si­mu­la­cron 3) ? L’en­quête de Fred Stiller, chef de la sé­cu­ri­té d’un ins­ti­tut de cy­ber­né­tique, sur la mort d’un sa­vant n’a a prio­ri ab­so­lu­ment rien à voir avec les pré­oc­cu­pa­tions no­toi­re­ment po­li­tiques de RWF. Mais, d’en­trée, le ci­néaste est comme chez lui dans un dé­dale vi­suel de mi­roirs, re­flets et sur­ca­drages en guise d’écrans, de per­son­nages au jeu po­laire sis dans des dé­cors déshu­ma­ni­sés (le 15e ar­ron­dis­se­ment pa­ri­sien !) ou de cabaret dé­ca­dent. Bri­co­lant une science-fic­tion cé­ré­brale fa­çon Al­pha­ville de Go­dard, où les idées comp­te­raient plus que les ef­fets spé­ciaux, Fass­bin­der n’a donc pas à se for­cer lorsque Stiller dé­couvre que lui et son monde, dont les évé­ne­ments semblent être ré­écrits et re­boo­tés par une main in­vi­sible, n’existent peut-être pas : l’alié­na­tion est la condi­tion du per­son­nage « fass­bin­dé­rien », trans­po­sée de la so­cié­té al­le­mande à un monde de faux-sem­blants où ré­sonne l’aver­tis­se­ment tou­jours contem­po­rain d’un per­son­nage : « Nous ne sommes rien d’autre que l’image que les gens ont de nous, c’est tout. »

Welt am Draht • Pays Al­le­magne de l’Ouest • 1973 • 1 sai­son • Créée par Rai­ner Wer­ner Fass­bin­der • Avec Klaus Lö­witsch, Bar­ba­ra Va­len­tin, Ma­scha Rab­ben… • En DVD et Blu-ray (Car­lot­ta)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.