The Lar­ry San­ders Show

Le clas­sique in­tem­po­rel de la co­mé­die awk­ward. L’ori­gine de tout.

Première - Hors-série - - CULTES LÀ-BAS INCONNUES ICI - BEN­JA­MIN ROZOVAS

Un Amé­ri­cain hal­lu­ci­ne­rait de voir fi­gu­rer le Lar­ry San­ders Show dans un re­cen­se­ment des « meilleures sé­ries que vous n’avez pas vues ». Quand on lui a dit, Darren Star a hal­lu­ci­né. Il a ri aus­si. Pas avec mé­pris, mais avec com­pas­sion. Les Amé­ri­cains peuvent dif­fi­ci­le­ment conce­voir qu’on n’ait ja­mais en­ten­du par­ler de Gar­ry Shand­ling et du Lar­ry San­ders Show, comme ils s’étonnent tou­jours de l’ab­sence de ket­chup ou de blen­der dans une cuisine. Ça fait par­tie de leur his­toire, de leur culture. C’est à la base de tout ce qu’ils connaissent. Étoile mon­tante du stand-up au dé­but des an­nées 90, Shand­ling se voit of­frir les rennes du To­night Show (le job de pré­sen­ta­teur de talk-show le plus convoi­té), mais a une meilleure idée : une sé­rie scé­na­ri­sée sur les né­vroses et les ca­prices d’un faux pré­sen­ta­teur, avec ac­cès cou­lisses aux bu­reaux de prod, aux crises d’égo, aux em­brouilles avec les guests, etc. Le Lar­ry San­ders Show est réel­le­ment à la base de tout ce qu’on connaît : The Of­fice, Curb Your En­thu­siasm, les sit­coms en ca­mé­ra por­tée, Judd Apa­tow, l’hu­mour qui met mal à l’aise, Ar­res­ted De­ve­lop­ment, Ar­man­do Ian­nuc­ci (Veep), Com­mu­ni­ty, 30 Rock… Le plus fou, à bien­tôt 30 ans d’âge, c’est que le show vieillit mieux que la moi­tié de ces sé­ries.

Pays USA • 1992-1998 • 6 sai­sons • Créée par Gar­ry Shand­ling & Den­nis Klein • Avec Ga­ry Shand­ling, Jef­frey Tam­bor, Me­gan Gal­la­gher… • En DVD (im­port)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.