House of Cards

House of Cards ? Oui, mais l’ori­gi­nale, la vraie ! Ga­ran­tie sans Ke­vin Spa­cey.

Première - Hors-série - - CULTES LÀ-BAS INCONNUES ICI -

Pas éton­nant que Da­vid Fin­cher aime cette sé­rie. Le House of Cards ori­gi­nel (quatre épi­sodes dif­fu­sés sur la BBC en 1990), non content d’être un mo­nu­ment de la té­lé outre-Manche, se re­garde comme un som­met de mé­chan­ce­té et de ni­hi­lisme ri­go­lard, un vé­ri­table gla­viot punk en­voyé à la face de l’es­ta­blish­ment bri­tan­nique. Dix fois plus en­ra­gé que le re­make qu’en ti­ra le réa­li­sa­teur de Fight Club pour Net­flix. Les fa­meuses adresses face ca­mé­ra sont dé­jà là, mais le Frank Un­der­wood lo­cal (gé­nial Ian Ri­chard­son, à mi-che­min de Ch­ris­to­pher Lee et d’Édouard Bal­la­dur) leur ap­porte une sorte de dan­dysme pin­ce­sans-rire ab­so­lu­ment hi­la­rant. Bien sûr, il est dif­fi­cile d’ap­pré­cier la sé­rie au­jourd’hui avec au­tant d’in­ten­si­té que les spec­ta­teurs an­glais du dé­but des an­nées 90 : en dé­cri­vant les ma­gouilles de la classe po­li­tique bri­tish pile au mo­ment du pas­sage de té­moin entre Mar­ga­ret That­cher et John Ma­jor, House of Cards avait réus­si à prendre qua­si­ment en di­rect live le pouls de la na­tion. On peut néan­moins tou­jours hal­lu­ci­ner de­vant la ra­di­ca­li­té ef­fa­rante du pro­pos. Et dé­cou­vrir avec stu­peur que c’est ici que Mar­tin Scor­sese a vo­lé le plan fi­nal de ses In­fil­trés : l’image d’un rat bou­lot­tant de­vant la Chambre des Re­pré­sen­tants.

Pays Grande-Bre­tagne • 1990 • 1 sai­son • Créée par An­drew Da­vies • Avec Ian Ri­chard­son, Su­san­nah Har­ker, Da­vid Lyon… • Sur Net­flix et en DVD (Ko­ba)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.