DEAD MAN de Jim Jar­musch

Première - - LES UNS… -

« J’aime re­voir cer­tains films, je ne sais pas pour­quoi. Dead Man, par exemple, tous les deux­trois ans, c’est comme un be­soin. Pa­ra­doxa­le­ment, ce film m’apaise. Peu­têtre est- ce lié à sa len­teur, sa mu­sique ou juste son re­gard dif­fé­rent sur l’Amé­rique. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.