Votre cô­té so­leil : la gé­né­ro­si­té Votre cô­té ombre : la ma­ni­pu­la­tion

Psychologies - - TEST -

Cô­té so­leil : votre idéal est le par­tage. Vous rê­vez d’un monde fra­ter­nel du­quel égoïsme et mes­qui­ne­rie se­raient à ja­mais ban­nis. So­li­da­ri­té et en­traide sont vos va­leurs clés : vous ne vous conten­tez pas de les louer, vous les met­tez en pra­tique chaque jour. Pas de doute, vous avez le coeur sur la main. Vous don­nez sans at­tendre que l’on vous sol­li­cite : du temps, des conseils, de l’ar­gent s’il le faut. Vous ai­mez se­cou­rir, ré­con­for­ter, nour­rir, re­mo­ti­ver. Votre éner­gie al­truiste et cha­leu­reuse est so­laire, vous at­ti­rez l’af­fec­tion au­tant que vous en don­nez.

Cô­té ombre : une empathie et un don de soi uti­li­sés à des fins in­té­res­sées. Vous en­ve­lop­pez et ca­res­sez soit pour re­ce­voir la pa­reille, soit pour at­teindre vos ob­jec­tifs en en­dor­mant l’agres­si­vi­té et la mé­fiance de ceux qui vous sont utiles. Cet art de la ma­ni­pu­la­tion n’est pas du cy­nisme mais une forme de ré­si­lience for­gée très tôt pour vous faire ai­mer, ac­cep­ter et pour ob­te­nir des ga­ran­ties de sé­cu­ri­té.

À l’ori­gine : cer­taines fa­milles ouvrent leur porte et leur coeur plus fa­ci­le­ment que d’autres, c’était peut-être le cas de la vôtre, et vous conti­nuez donc à trans­mettre cet hé­ri­tage al­truiste. Il se peut aus­si que votre gé­né­ro­si­té vienne d’un manque de confiance en vous qui vous pousse à vous faire ai­mer en don­nant, comme si vous n’étiez pas as­sez ai­mable sans ce­la. Les en­fants qui ont dû sup­pléer des pa­rents dé­faillants, ou ceux dont les pa­rents n’étaient ja­mais sa­tis­faits, ou qui don­naient l’im­pres­sion à l’en­fant d’être dé­ce­vant, ont ten­dance à don­ner plus que les autres.

Le con­seil : don­ner de la va­leur à votre gé­né­ro­si­té en ne la dis­tri­buant pas comme si c’était un dû. At­tendre d’être sol­li­ci­té, ap­prendre à dire non ou à dif­fé­rer votre réponse, être plus gé­né­reux en­vers vous-même ou en­core vous mon­trer plus sé­lec­tif en­vers vos bé­né­fi­ciaires sont au­tant de moyens de vivre votre idéal de ma­nière plus juste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.