120 Bat­te­ments par mi­nute

Psychologies - - LA UNE -

1. Un re­gard in­té­rieur sur les an­nées si­da

1992, alors que l’épi­dé­mie fait rage, les mi­li­tants d’Act Up se mo­bi­lisent contre les ins­tances gou­ver­ne­men­tales et phar­ma­ceu­tiques. À tra­vers des in­ter­ven­tions spec­ta­cu­laires et mé­dia­ti­sées ( bar­bouillage de fausses poches de sang, ac­tions com­man­dos en tout genre), ils rap­pellent bru­ta­le­ment que les ma­lades du si­da n’ont plus le luxe d’at­tendre. Ro­bin Cam­pillo, qui était lui-même à Act Up à cette époque, a mé­lan­gé ses sou­ve­nirs à la fic­tion pour ra­con­ter les cou­lisses, sou­vent conflic­tuelles, de cette lutte à tra­vers quelques per­son­nages hauts en cou­leur.

2. La Palme du coeur à Cannes

Por­trait d’une époque, 120 Bat­te­ments par

mi­nute a bou­le­ver­sé les fes­ti­va­liers, en s’at­ta­chant à la re­la­tion de deux jeunes ac­ti­vistes du groupe : Na­than, nou­vel­le­ment ar­ri­vé à Act Up, et le flam­boyant Sean, qui perd de sa su­perbe à me­sure que la ma­la­die se dé­ve­loppe dans son or­ga­nisme. Que fa­brique-t-on en­semble ? La ques­tion, qui se pose pour tous les couples, de­vient en­core plus cru­ciale quand la ro­mance est toute neuve et que l’un des deux est at­teint d’un mal in­cu­rable. Loin de tout pa­thos, la ca­mé­ra n’élude au­cun as­pect de cette his­toire dé­chi­rante.

3. Un grand film de ci­né­ma

Cam­pillo a su trou­ver le rythme pour pas­ser de l’in­di­vi­duel au col­lec­tif ( les réunions et les ac­tions d’Act Up), tout en glis­sant quelques mo­ments plus oni­riques, comme ces plans sur les eaux de la Seine co­lo­rées en rouge sang. Il filme aus­si avec beau­coup de grâce les scènes d’amour phy­sique, pro­po­sant cette image in­édite des an­ciens par­te­naires qui re­joignent les amants dans leur lit. Il ex­plique : « J’ai­mais cette idée que ce rap­port sexuel rap­pelle à cha­cun d’autres per­sonnes qu’il a connues dans l’in­ti­mi­té. Et je trou­vais beau que ce­la ren­voie à la trans­mis­sion du si­da. » Avec Na­huel Pé­rez Bis­cayart, Ar­naud Va­lois et Adèle Hae­nel. En salles de­puis le 23 août.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.