UN MOIS PLUS TARD

Psychologies - - “JE SUIS AU BOUT DU ROULEAU” -

Va­nes­sa : « Cette séance m’a fait du bien car j’ai pu “vi­der mon sac” et j’ai eu la confir­ma­tion du mé­de­cin qu’il se­rait in­té­res­sant pour moi de faire une thérapie. J’ai donc main­te­nu un ren­dez-vous pris avant la séance. Mais le fait qu’il sou­ligne que nos vies, à mon ex-com­pa­gnon et à moi, n’étaient pas com­pa­tibles m’a gê­née. Est-ce au psy de vous pous­ser à quit­ter votre com­pa­gnon ? Je pense que ce n’est pas à lui de me dire ce que je dois faire. C’est à moi de trou­ver la so­lu­tion. »

Ro­bert Neu­bur­ger :

« Que Va­nes­sa pour­suive son pro­jet d’en­tre­prendre une psy­cho­thé­ra­pie per­son­nelle pa­raît une bonne dé­ci­sion et ce pour plu­sieurs rai­sons. D’une part, les dé­fis qui ont gui­dé sa vie ont fi­ni par de­ve­nir un pro­blème pour elle. D’autre part, on ne peut que consta­ter sa ten­dance à pro­je­ter sur au­trui ses propres pen­sées. En ef­fet, à au­cun mo­ment je ne lui ai sug­gé­ré de quit­ter son com­pa­gnon, ce­la parce que, comme elle le pré­sen­tait, cette re­la­tion n’était plus d’ac­tua­li­té et, par ailleurs, je n’ai fait que re­le­ver le dé­fi que re­pré­sentent leurs dif­fé­rences, ce qui est loin de si­gni­fier une in­com­pa­ti­bi­li­té. De plus, ce sont plu­tôt les rap­ports étroits de son ami avec son propre père qui posent pro­blème et font écho en elle, plus que la re­la­tion en soi. De nom­breux couples se struc­turent au­tour de dif­fé­rences ma­jeures et s’en trouvent fort bien, mieux par­fois que des couples faits de deux êtres trop sem­blables qui fi­nissent par fra­ter­ni­ser… »

NOU­VEAU ! L’AN­NUAIRE DES PSYS

Vous cher­chez un psy sé­rieux près de chez vous ? Psy­cho­lo­gies lance MonP­sy, un an­nuaire de ré­fé­rence. Ren­dez-vous sur monp­sy.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.