… VERT

Psychologies - - DOSSIER -

VOTRE TALON D’ACHILLE

LE MANQUE D’ES­TIME DE SOI

QUI EN PRO­FITE ?

LE DOMINATEUR

Vous dou­tez d’avoir des com­pé­tences, d’être in­té­res­sant ou à la hau­teur. Lorsque votre route croise celle d’un agres­sif ou d’un ar­ro­gant, vous n’avez qu’une en­vie : prendre la fuite. Car vous n’êtes pas équi­pé pour te­nir tête à un être rem­pli de cer­ti­tudes. Sa com­mu­ni­ca­tion hurle : « Moi je sais et pas toi. Tu as in­té­rêt à te taire et à faire ce que je te dis. » Tel est son ob­jec­tif : ré­duire l’autre au si­lence, le pa­ra­ly­ser dans ses émo­tions, en l’in­ti­mi­dant, en le vexant, en le me­na­çant ou en le ri­di­cu­li­sant. Tout est bon pour qu’il puisse ex­hi­ber sa puis­sance. Face à lui, vous per­dez vos moyens ou bouillon­nez de co­lère ren­trée, sans pou­voir ri­pos­ter. C’est à ce mo­ment qu’il ju­bile et qu’il souffle, car il a trou­vé dans la do­mi­na­tion le meilleur moyen de mas­quer ses peurs et son manque de confiance en lui (sauf si c’est un per­vers nar­cis­sique qui ne doute pas de lui-même).

À la source : le « do­mi­nable » ré­pète un sché­ma mis en place très tôt. Pa­rents ty­rans, co­lé­riques, édu­ca­tion au­to­ri­taire, manque de sou­tien, de va­lo­ri­sa­tion… Au­tant de mal­trai­tances ou de né­gli­gences qui in­citent à la sou­mis­sion sur fond de manque d’es­time de soi. L’en­fant, ha­bi­tué à obéir, à se sou­mettre à la loi du plus fort, gran­dit avec la convic­tion que c’est l’autre qui sait et qui a rai­son. Cette do­ci­li­té est re­pé­rée par les do­mi­na­teurs, eux-mêmes ex-do­mi­nés qui, s’iden­ti­fiant à leurs « op­pres­seurs », re­jouent la par­ti­tion du rap­port de force en chan­geant de rôle.

Com­ment faire face : sur le mo­ment, il est es­sen­tiel d’ar­ri­ver à lui dire que son com­por­te­ment n’est ni ac­cep­table ni ac­cep­té. Et que le dia­logue ne pour­ra être en­ga­gé qu’à condi­tion que le res­pect en soit le préa­lable. Sur le long terme, ren­for­cez votre nar­cis­sisme : pra­ti­quez l’au­to­louange pour vos réus­sites ; al­lez vers des per­sonnes cha­leu­reuses et bien­veillantes ; pre­nez conscience, dans votre his­toire, de la vio­lence ou de la mal­trai­tance su­bies, de pré­fé­rence en vous fai­sant ai­der par un pro­fes­sion­nel, pour com­prendre et dé­pas­ser le sché­ma de ré­pé­ti­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.