Jo­ce­lyne Bo­rel-Kuh­ner “À l’hô­pi­tal, la yo­ga-thérapie sou­lage la dou­leur”

Psychologies - - RESSOURCES - Pro­pos recueillis par Anne Laure Gan­nac

Cette mé­de­cin ur­gen­tiste a ou­vert il y a cinq ans la pre­mière consul­ta­tion de yo­ga thé­ra­peu­tique en hô­pi­tal. Et elle l’as­sure : cette pra­tique peut ai­der les pa­tients à moins souf­frir, à ré­duire la prise d’an­tal­giques, et même à gué­rir.

Psy­cho­lo­gies : Des consul­ta­tions de yo­ga en hô­pi­tal… De quoi s’agit-il exac­te­ment ? J.B.-K. :

Il ne s’agit pas d’un cours de yo­ga mais d’une consul­ta­tion mé­di­cale. Le cours de yo­ga en soin de sup­port existe dé­jà de­puis des an­nées dans les hô­pi­taux, tant pour les pa­tients que pour le per­son­nel. Ce que l’on pro­pose ici, c’est du yo­ga thé­ra­peu­tique pour sou­la­ger la dou­leur. Nous uti­li­sons les ou­tils tra­di­tion­nels du yo­ga (exer­cices de res­pi­ra­tion, pos­tures) afin d’ai­der nos pa­tients à sup­por­ter leur pa­tho­lo­gie, voire à l’apai­ser.

Com­ment en êtes-vous ve­nue à pro­po­ser cette prise en charge ? J. B.- K. :

Je cher­chais de­puis des an­nées une ap­proche pour sou­la­ger da­van­tage mes pa­tients. Je mé­di­tais, mais je ne pra­ti­quais pas le yo­ga. Puis je suis tom­bée sur la for­ma­tion en yo­ga­thé­ra­pie pro­po­sée par Lio­nel Cou­dron et là, j’ai tout de suite trou­vé ce que je vou­lais. Après deux an­nées de for­ma­tion, je suis ar­ri­vée à l’hô­pi­tal Si­mone- Veil, à Eau­bonne, en ré­gion pa­ri­sienne. J’ai dis­cu­té avec l’équipe du ser­vice dou­leur, et l’idée d’ou­vrir une consul­ta­tion s’est im­po­sée. Une pre­mière en France.

De quelle ma­nière se dé­roule une consul­ta­tion ? J.B.- K. :

C’est as­sez clas­sique. La pre­mière séance est très longue, je dis­cute avec le pa­tient de sa pa­tho­lo­gie, de ses an­té­cé­dents, de son trai­te­ment. Puis nous fixons un contrat thé­ra­peu­tique, avec un ob­jec­tif à at­teindre : sou­la­ger telle dou­leur, ré­duire la prise d’an­tal­giques, re­trou­ver un peu de mobilité dans une par­tie du corps… Pour ce­la, je lui pro­pose des séances de yo­ga thé­ra­peu­tique adap­tées à sa pa­tho­lo­gie et à ses pos­si­bi­li­tés phy­siques. Les pro­fils sont va­riés : des jeunes en fau­teuil rou­lant à la suite d’un ac­ci­dent de la route, des per­sonnes souf­frant de dou­leurs neu­ro­pa­thiques, at­teintes de spon­dy­lar­thrite, en soins pal­lia­tifs… En­suite, nous pro­gram­mons un ren­dez-vous tous les quinze jours en­vi­ron, pé­riode du­rant la­quelle le pa­tient doit pra­ti­quer chez lui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.