Un sec­teur à la loupe

Nu­mé­rique : tou­jours en plein boom

Rebondir - - AU SUMMARIO -

Les sa­la­riés tra­vaillant dans le sec­teur du nu­mé­rique ont-ils tou­jours la cote sur le mar­ché de l’em­ploi ? La ré­ponse est oui. Le do­maine conti­nue de créer des postes. Par exemple, en pre­nant seule­ment en compte les en­tre­prises de ser­vices du nu­mé­rique (con­seil en tech­no­lo­gie, édi­tion de lo­gi­ciels, pres­ta­tion de ser­vices nu­mé­riques), le sec­teur crée entre 8 000 et 15 000 em­plois nets chaque an­née, ré­vèle Oli­vier Coone, dé­lé­gué à la for­ma­tion au sein de Syn­tec Nu­mé­rique. “De­puis dé­but 2017, nous consta­tons une re­cru­des­cence de CDI”, constate de son cô­té Eri­ka Mon­tei­ro, res­pon­sable d’agence IT pour Lynx RH.

PAS­SER PAR LA CASE FOR­MA­TION

À l’ex­cep­tion des au­to­di­dactes qui peuvent réus­sir à sor­tir leur épingle du jeu, les per­sonnes sans for­ma­tion ni ex­pé­rience dans le do­maine de­vront pas­ser par la case école. “Ce­la reste des mé­tiers com­plexes et

tech­niques, c’est illu­soire de pen­ser pou­voir les exer­cer sans di­plôme ou sans n’avoir ja­mais tra­vaillé dans le

nu­mé­rique”, ex­plique Oli­vier Coone. Mais de plus en plus de dis­po­si­tifs sont mis en place pour per­mettre de for­mer les per­sonnes qui le sou­haitent. Il existe par exemple le la­bel de La Grande École du Nu­mé­rique des­ti­né aux per­sonnes sans em­ploi ni for­ma­tion [in­ter­view de la di­rec­trice à lire en en­ca­dré]. Cer­taines en­tre­prises s’oc­cupent elles-mêmes de for­mer ou ne de­mandent pas de connais­sances pré­cises pour des mé­tiers pé­ri­phé­riques, par exemple pour des postes de té­lé­con­seillers [voir les en­ca­drés avec des exemples d’en­tre­prises qui re­crutent].

DES DÉ­VE­LOP­PEURS AUX TEAM LEA­DERS

Si vous vou­lez exer­cer un mé­tier plus tech­nique, les dé­ve­lop­peurs res­tent une den­rée très re­cher­chée. “Il y a beau­coup de pro­fils mais ils sont chas­sés dès qu’ils ont fi­ni leurs études. Ils sont très convoi­tés”,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.