“LA SEULE ARME POUR NOUS DÉ­FENDRE EST NOTRE BOUCHE”

Xa­vier, 31 ans, agent de sé­cu­ri­té in­cen­die

Rebondir - - UN SECTEUR À LA LOUPE -

“À l’is­sue de l’ob­ten­tion du titre pro­fes­sion­nel d’agent de sû­re­té et de sé­cu­ri­té en 2015, j’ai trou­vé un em­ploi très ra­pi­de­ment. J’in­ter­viens au­jourd’hui sur des sites clas­sés dé­fense. Entre le contrôle des sys­tèmes de vi­déo­sur­veillance, les rondes au­tour du bâ­ti­ment, la pro­tec­tion des per­son­nels, la ges­tion des in­cen­dies, ma pro­fes­sion offre une va­rié­té de mis­sions. Mais, elles peuvent vite de­ve­nir ré­pé­ti­tives et ne sont pas tou­jours re­con­nues. Cer­taines per­sonnes nous consi­dèrent en­core comme des vi­giles et re­fusent de se plier à nos consignes. Nous de­vons leur ex­pli­quer qu’on n’est pas là pour les em­bê­ter. Face aux in­sultes et aux ten­sions, il faut res­ter calme. La seule arme pour nous dé­fendre est notre bouche. Nous n’avons pas le droit de nous ser­vir de notre force au risque de perdre notre carte pro­fes­sion­nelle”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.