RE­VU ET COR­RI­GÉ

Rebondir - - AU SOMMAIRE -

Dans chaque nu­mé­ro, le ma­ga­zine Re­bon­dir passe au crible vos CV et lettres de mo­ti­va­tion. Nous les fai­sons ana­ly­ser par des ex­perts du re­cru­te­ment qui vous aident à rendre votre can­di­da­ture plus ef­fi­cace. Ici, l’ana­lyse de Pau­line La­ha­ry, fon­da­trice de MyCV­fac­to­ry. Afin de conser­ver l’ano­ny­mat du can­di­dat, ses co­or­don­nées, sa pho­to et les en­tre­prises ci­tées ont été rem­pla­cées par des in­for­ma­tions qui conservent les par­ti­cu­la­ri­tés de cette lettre de mo­ti­va­tion.

Le mo­dèle de CV est as­sez peu at­trac­tif, et ne met pas en va­leur le conte­nu : on au­rait pu pen­ser à une mise en page un peu de­si­gn, qui donne une bonne image de la can­di­date.Il est im­por­tant de mettre un titre au CV. Le titre doit être ce­lui du poste fu­tur, vi­sé. C’est donc un ex­cellent point.Beau­coup trop vague! il faut dé­tailler, rendre ce­la concret.Là, on voit du dé­tail, c’est dé­jà mieux.Il convient de pré­ci­ser quelles sont ces tech­niques de se­cré­ta­riat. At­ten­tion, vir­gule man­quante.Men­tion très ba­teau à évi­ter. TOEIC ? TOEFL ? Voyages ? Tra­vail en mi­lieu an­glo­phone ? Il faut le dire ici.Ces in­for­ma­tions sont in­utiles : l’adresse peut même être un fac­teur de dis­cri­mi­na­tion à l’em­bauche. Il vaut mieux évi­ter.Cette can­di­date nous pro­pose un CV par com­pé­tences, pro­ba­ble­ment parce que ses mis­sions ont dû se ré­pé­ter au cours du temps. C’est donc une bonne stra­té­gie pour évi­ter de tou­jours dire la même chose. Il fau­dra faire at­ten­tion à choi­sir les bons mots clés, la bonne for­mule.Pas de for­ma­tions pro­fes­sion­nelles au cours de la vie ? Éven­tuel­le­ment, il faut ajou­ter ces for­ma­tions dans un cur­sus dé­dié “For­ma­tions pro­fes­sion­nelles”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.