Tech­ni­cien de main­te­nance in­dus­trielle

Rebondir - - UN SECTEUR À LA LOUPE -

MIS­SIONS

Il ef­fec­tue l’en­tre­tien, le dépannage, la sur­veillance et l’ins­tal­la­tion d’équi­pe­ments, de ma­té­riels in­dus­triels ou d’ex­ploi­ta­tion, se­lon les règles de sé­cu­ri­té et la ré­gle­men­ta­tion. Il peut éga­le­ment ef­fec­tuer des opé­ra­tions de main­te­nance et d’ins­tal­la­tion d’équi­pe­ments.

COM­PÉ­TENCES ET QUA­LI­TÉS RE­QUISES

Le tech­ni­cien de main­te­nance in­dus­trielle doit être ca­pable de réa­li­ser le mon­tage d’équi­pe­ments in­dus­triels ou d’ex­ploi­ta­tion ou en­core les rè­glages de mise au point et de contrô­ler leurs fonc­tion­ne­ments. Il doit connaître les tech­niques de sou­dure, la mé­ca­nique, les ap­pa­reils de test, de me­sure élec­trique ou en­core de lire des plans et des sché­mas, par­mi d’autres com­pé­tences spé­ci­fiques à chaque sec­teur d’ac­ti­vi­té.

FOR­MA­TION

Cet em­ploi est ac­ces­sible avec un bac pro­fes­sion­nel ou un bac+2 en main­te­nance, mé­ca­nique, élec­tri­ci­té, au­to­ma­tisme, élec­tro­nique et élec­tro­tech­nique. Un ou plu­sieurs cer­ti­fi­cats d’ap­ti­tude à la conduite en sé­cu­ri­té (Caces) condi­tion­nés par une ap­ti­tude mé­di­cale à re­nou­ve­ler pé­rio­di­que­ment peuvent être re­quis. Des ha­bi­li­ta­tions spé­ci­fiques sont exi­gées se­lon le sec­teur d’ac­ti­vi­té.

PERS­PEC­TIVES D’ÉVO­LU­TION

Il peut être ame­né à co­or­don­ner une équipe.

Code Rome 1304 (il vous se­ra utile pour vous ren­sei­gner et trou­ver une offre d’em­ploi sur pole-em­ploi.fr)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.