Élec­tions des dé­lé­gués du per­son­nel

Rebondir - - BOÎTE À OUTILS -

Bon­jour, mon en­tre­prise va ac­cueillir son 11e sa­la­rié dans quelques mois je vou­lais sa­voir dans quel dé­lai les élec­tions de dé­lé­gué du per­son­nel doivent avoir lieu ? Mer­ci

Ré­ponse de Fré­dé­ric Ch­hum, avo­cat au Bar­reau de Pa­ris (Ch­hum Avocats).

De­puis l’or­don­nance n°2017-1386 du 22 sep­tembre 2017, c’est dé­sor­mais le Co­mi­té éco­no­mique et so­cial qui exerce les at­tri­bu­tions des dé­lé­gués du per­son­nel. Ce co­mi­té doit être mis en place par l’em­ployeur qui doit or­ga­ni­ser des élec­tions à cet ef­fet lorsque l’en­tre­prise a at­teint un seuil d’ef­fec­tif de 11 sa­la­riés pen­dant 12 mois consé­cu­tifs. En ef­fet, l’ar­ticle L. 2311-2 du Code du tra­vail mo­di­fié par l’or­don­nance du 22 sep­tembre 2017 pré­voit que : “Un co­mi­té so­cial et éco­no­mique est mis en place dans les en­tre­prises d’au moins onze sa­la­riés. Sa mise en place n’est obli­ga­toire que si l’ef­fec­tif d’au moins onze sa­la­riés est at­teint pen­dant douze mois consé­cu­tifs. […]” L’em­ployeur qui n’or­ga­ni­se­rait pas d’élec­tions pour la mise en place d’un Co­mi­té so­cial et éco­no­mique alors que l’ef­fec­tif de 11 sa­la­riés a été at­teint pen­dant 12 mois consé­cu­tifs s’ex­po­se­rait à une condam­na­tion pé­nale pour dé­lit d’en­trave.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.