ET POUR­QUOI PAS L’OPÉ­RA DE PA­RIS ?

Rebondir - - DÉCOUVRIR -

En sep­tembre der­nier, Sté­phane Liss­ner, di­rec­teur gé­né­ral de l’Opé­ra na­tio­nal de Pa­ris et My­riam Ma­zou­zi, di­rec­trice de l’Aca­dé­mie ont ac­cueilli la 4e pro­mo­tion de l’Aca­dé­mie avec 34 nou­veaux contrats de pro­fes­sion­na­li­sa­tion. De­puis 2015, l’éta­blis­se­ment s’est fixé comme ob­jec­tif la trans­mis­sion, la for­ma­tion et la créa­tion. Les jeunes pro­fes­sion­nels viennent com­plé­ter et ap­pro­fon­dir leurs for­ma­tions ini­tiales sur une pa­lette de mé­tiers très di­vers comme cos­tu­miers-ha­billeurs, ma­quilleurs-coif­feurs-per­ru­quiers, me­nui­sier, ta­pis­sier, mais aus­si des pro­fes­sions ar­tis­tiques comme chan­teurs, mu­si­ciens, met­teurs en scène, char­gé de pro­duc­tion et de mé­dia­tion cultu­relle. Les pro­grammes de for­ma­tion sont adap­tés à chaque mé­tier et ani­més par des pro­fes­sion­nels de l’Opé­ra de Pa­ris. Tout au long de l’an­née, les al­ter­nants pro­fitent de la pro­gram­ma­tion ar­tis­tique de l’Opé­ra pour se confron­ter à l’exi­gence de la scène, en­ca­drés et ac­com­pa­gnés par des pro­fes­sion­nels de haut ni­veau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.