5 ÉTAPES POUR…

L’ar­ri­vée dans une nou­velle en­tre­prise n’est ja­mais chose simple. Pour réus­sir son in­té­gra­tion et va­li­der la pé­riode d’es­sai qui peut du­rer plu­sieurs mois, il y a quelques conseils à ap­pli­quer.

Rebondir - - AU SOMMAIRE - Ca­mille Bou­late

Réus­sir ses 100 pre­miers jours

FAIRE BONNE IM­PRES­SION

Ce­la com­mence dès le pre­mier jour ! Par exemple, ar­ri­vez à l’heure, voire en avance. “An­ti­ci­per le fait que l’on vous de­mande des for­ma­li­tés ad­mi­nis­tra­tives”, in­siste Ana Fer­nan­dez, di­ri­geante du ca­bi­net Ener­gyCoa­ching. Autre as­pect pri­mor­dial : ne vous ha­billez pas trop dé­con­trac­té car vous ne sa­vez pas en­core quelle est la culture de l’en­tre­prise. “Ne met­tez pas de bas­kets, ni de jean et ar­bo­rez un look sobre, dé­taille Ana Fer­nan­dez. Il vaut mieux que l’on vous dise que vous êtes trop ap­prê­té que l’in­verse !”

GA­RAN­TIR LES OB­JEC­TIFS DU POSTE

Vous avez été em­bau­ché pour une fonc­tion bien pré­cise. Il est donc né­ces­saire de com­prendre quels sont les ob­jec­tifs du poste et ce qu’on at­tend de vous. “Concrè­te­ment, vous de­vez sa­voir qui est votre su­pé­rieur di­rect et qui vous donne des ob­jec­tifs”, in­siste Ana Fer­nan­dez. Et si un col­lègue vous confie une tâche, n’hé­si­tez pas à de­man­der confir- ma­tion à votre ma­na­ger. “Ne dites pas non à votre col­lègue mais dites-lui sim­ple­ment que vous faites va­li­der sa de­mande par votre chef et que vous vou­lez connaître quelle prio­ri­té don­ner au dos­sier”, pré­cise Ana Fer­nan­dez.

RES­TER À SA PLACE

Les pre­mières se­maines res­tent un mo­ment d’ob­ser­va­tion et d’in­ter­ro­ga­tion. Donc n’hé­si­tez pas à po­ser tous les ques­tions qui vous passent par la tête, même les plus naïves. Soyez aus­si force de pro­po­si­tion. Certes vous êtes en phase d’in­té­gra­tion et de for­ma­tion mais vous avez un oeil neuf qui peut être sal­va­teur. “At­ten­tion tou­te­fois de dire les choses avec bien­veillance et non pas avec mé­pris ou ju­ge­ment”, sug­gère Ana Fer­nan­dez.

COM­PRENDRE LE FONC­TION­NE­MENT DE L’EN­TRE­PRISE

Lors de vos pre­miers pas dans votre nou­velle en­tre­prise, vous de­vez dé­cryp­ter comment elle fonc­tionne. Quels sont les fa­ci­li­ta­teurs, c’est-à-dire les per- sonnes qui vous fe­ront avan­cer, et a contra­rio, les pol­lueurs. “Des per­sonnes gé­né­ra­le­ment in­sa­tis­faites de l’en­tre­prise qui ne fe­ront que cri­ti­quer ce qu’il s’y passe, les dé­ci­sions, etc., in­siste Ana Fer­nan­dez. Ce­la ne veut pas dire qu’elles ont tort, mais pre­nez le temps de vous faire votre propre opi­nion.”

GA­GNER LA CONFIANCE

Der­nière étape : ga­gner la confiance de vos col­lègues et de vos su­pé­rieurs. Ce­la passe par s’in­té­grer aux con­ver­sa­tions lors du dé­jeu­ner, res­pec­ter les dé­lais don­nés dans les ren­dus des dos­siers voire les de­van­cer. “Faites le point avec votre ma­na­ger si vous ren­con­trez une dif­fi­cul­té, n’at­ten­dez pas qu’il vous convoque”, ajoute Ana Fer­nan­dez. En­fin, ne vous sur-en­ga­gez pas les trois pre­miers mois pour vous re­lâ­cher une fois votre pé­riode d’es­sai va­li­dée. “Faites vos ho­raires, même si vos col­lègues partent plus tard. Ne res­tez pas jus­qu’à 19 heures pour faire bonne im­pres­sion les pre­mières se­maines pour quit­ter à 17 heures dès que vous êtes confir­mé à votre poste !”, in­siste Ana Fer­nan­dez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.