Les rai­sins L’au­tomne en grappes

Dos­sier réa­li­sé par Gwe­naëlle Le­prat et Eve-Ma­rie Ziz­za-La­lu

Regal - - C’est La Saison -

1 LES TER­ROIRS

D’ICI Les trois quarts du rai­sin fran­çais poussent en Pro­vence, sur­tout dans le Vau­cluse. Sep­tembre est le mois du rai­sin, dont la sai­son dé­marre en août et se pro­longe jus­qu’en oc­tobre. ET D’AILLEURS Sur un ki­lo ven­du en France, un quart seule­ment pro­vient de notre vi­gnoble, et trois quarts sont im­por­tés, d’Ita­lie ou de l’hé­mi­sphère sud. L’ar­ri­vée de l’offre en bar­quettes des­ti­née au sna­cking de­vrait faire ex­plo­ser les 4 ki­los de rai­sins de table consom­més par fa­mille et par an.

2 LES RAI­SINS BLANCS

MANNE Le rai­sin blanc est de très loin le plus con­som­mé. La va­rié­té Ora, la plus pré­coce, est sui­vie des Dan­las à grosses grappes, aux grains cro­quants et ju­teux qui peuvent par­fai­te­ment dé­fier l’Ita­lia d’im­por­ta­tion, la va­rié­té la plus cou­rante dans les rayons. CHASSELAS Ses pe­tits grains dé­li­cats offrent d’in­com­pa­rables sen­teurs flo­rales et frui­tées. Choi­sis­sez le Chasselas de Mois­sac, qui dore les co­teaux du bas Quer­cy (Lot et Tarn-etGa­ronne) jus­qu’en no­vembre. Re­con­nu comme ap­pel­la­tion d’ori­gine pro­té­gée (AOP), il est ré­col­té à la main et li­bère un jus aux arômes de miel.

3 LES RAI­SINS NOIRS

AVAN­TAGE Noir ou blanc ? Ce n’est pas seule­ment une ques­tion de goût. Le rai­sin noir contient deux fois plus d’an­ti­oxy­dants que le rai­sin blanc. VA­RIÉ­TÉS L’Al­phonse-La­val­lée se dis­tingue par ses gros grains de forme ronde. Le mus­cat de Ham­bourg par ses grains noirs bleu­tés au goût mus­qué et par­fu­mé. Le nec plus ul­tra reste le mus­cat du Ven­toux, qui fête cet au­tomne les 20 ans de son ap­pel­la­tion d’ori­gine contrô­lée (AOC). Arômes et sucre ga­ran­tis !

4 LES SANS PÉPINS

Man­ger du rai­sin « apy­rène », c’est-à-dire sans pépins, les en­fants en rêvent ! C’est pos­sible avec le Cen­ten­nial, sou­vent pré­sen­té en bar­quette. Il res­semble à l’Ita­lia, n’est pas for­cé­ment plus oné­reux et ses baies vertes sont pe­tites et sa­vou­reuses… Quant à la peau, il vaut mieux la consom­mer, c’est elle qui contient les pré­cieux an­ti­oxy­dants !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.