LES CRESSONNIÈRES HIS­TO­RIQUES DE MÉRÉVILLE

Regal - - Régal En Ile-de-france -

Oli­vier Bar­be­rot in­carne la cin­quième gé­né­ra­tion de cres­si­cul­teurs de sa fa­mille, éta­blie à Méréville de­puis 1897. Cette pe­tite ville de l’Es­sonne pro­duit 30 à 40 % du cres­son fran­çais, 25 cressonnières étant en­core en ac­ti­vi­té dans le dé­par­te­ment. Adap­tée aux terres ma­ré­ca­geuses, nor­ma­le­ment peu pro­duc­tives, sa culture de­vient de plus en plus rare, car par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile, le cres­si­cul­teur ayant constam­ment les pieds et les mains dans l’eau. Des bottes, des gants (l’eau n’est qu’à 13 °C) et un bon cou­teau sont in­dis­pen­sables à sa ré­colte. En vi­si­tant les bas­sins où le cres­son pousse, ain­si que la Mai­son du cres­son, on réa­lise toute l’im­por­tance de cette plante pour la ré­gion, tout en dé­cou­vrant une foule de re­cettes (soupes, condi­ments…) pour ac­com­mo­der cette sa­lade mé­con­nue. De quoi de­ve­nir in­col­lable sur cette culture ins­crite de­puis peu à l’in­ven­taire na­tio­nal du pa­tri­moine cultu­rel im­ma­té­riel de la France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.