Se­cret pro­fes­sion­nel

RF Conseil - - Impôts -

L’en­tre­prise vé­ri­fiée ne peut s’abri­ter der­rière le se­cret pro­fes­sion­nel pour s’abs­te­nir de com­mu­ni­quer les do­cu­ments re­quis. De leur cô­té, les agents du fisc sont en droit de de­man­der toutes les in­for­ma­tions re­la­tives au mon­tant, à la date et à la forme des ver­se­ments af­fé­rents aux re­cettes per­çues par les per­sonnes dé­po­si­taires du se­cret pro­fes­sion­nel (avocats, mé­de­cins, phar­ma­ciens...). Ils ne peuvent en re­vanche cher­cher à ob­te­nir des ren­sei­gne­ments sur la na­ture des pres­ta­tions ren­dues, ni pro­cé­der à des de­mandes com­plé­men­taires re­la­tives à l’iden­ti­té des clients concer­nés.

CE 15 fé­vrier 2016, n° 375667 et 4 mai 2016, n° 387466

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.