Le cré­dit d’im­pôt « mé­tiers d’art » ou­vert à la res­tau­ra­tion du pa­tri­moine

RF Conseil - - Actualités -

Les en­tre­prises re­le­vant de l’ac­ti­vi­té des mé­tiers d’art peuvent, sous cer­taines condi­tions et pour les dé­penses ex­po­sées jus­qu’au 31 dé­cembre 2019, bé­né­fi­cier d’un cré­dit d’im­pôt cor­res­pon­dant à 10 % (15 % pour les en­tre­prises re­ven­di­quant le la­bel « En­tre­prise du pa­tri­moine vi­vant ») des dé­penses de créa­tion d’ou­vrage unique réa­li­sés en un seul exem­plaire ou en pe­tite sé­rie. De­puis le 1er jan­vier 2017 les en­tre­prises oeu­vrant dans le do­maine de la res­tau­ra­tion du pa­tri­moine peuvent aus­si bé­né­fi­cier de ce ré­gime de fa­veur.

À sa­voir. Ber­cy a pré­ci­sé que peuvent être pris en compte dans l’as­siette du cré­dit d’im­pôt les sa­laires et charges so­ciales des sa­la­riés et ap­pren­tis a ec­tés à l’ac­ti­vi­té de res­tau­ra­tion du pa­tri­moine. Lors­qu’une per­sonne exerce d’autres fonc­tions, il faut dé­ter­mi­ner la part de temps pas­sé à l’ac­ti­vi­té de res­tau­ra­tion du pa­tri­moine ou­vrant droit au cré­dit d’im­pôt, par exemple au moyen d’un ta­bleau ré­ca­pi­tu­lant le temps consa­cré chaque jour par sa­la­rié à cette ac­ti­vi­té. BOFIP-BIC-RICI-10-100-07/06/2017

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.